Coiffeur sur les marchés

Le 26/01/2010 à 09h34 - Infos coiffure

Coiffeur depuis plus de 20 ans dans le Finistère, Ludovic rêve depuis longtemps de concrétiser un rêve de gosse. Lassé de travailler en salon, ce coiffeur de 35 ans vient de donner une direction parfaitement inattendue à sa carrière : il a décidé de coiffer sur les marchés. Entre poireaux et carottes, retour sur une première dans le monde de la coiffure...

Comme tous les vendredis matin, Ludovic prépare son stand sur le marché. Attention, n'allez pas chercher ici tous les attributs d'un salon de coiffure classique, la coupe est effectuée à sec. Pour les fauteuils massant, et les shampoings relaxant, vous repasserez... D'un autre côté, quoi de plus normal pour un tarif défiant tout concurrence : 10 euros la coupe, quel que soit le type de coupe. Difficile de trouver moins cher... Avec son matériel de base, Ludovic parvient à faire des miracles. Le salon ambulant de Ludovic permet de prendre soin de soi à coût réduit, avec le petit plus qui fait toute la différence au mois de Janvier : le chauffage intégré à sa tente. Ce qui ne manque pas d'attirer ses clients, histoire de causer quelques minutes.

Le coiffeur a commencé à couper les cheveux à l'âge de 15 ans. 20 ans plus tard, celui-ci quitte l'ambiance cosy des salons de coiffure pour aller affronter les rigueurs hivernales. « J'y pense depuis que j'ai 18 ans » souligne le coiffeur du marché. Le projet a mis du temps à éclore, mais est aujourd'hui sur pied. Et avec le recul, Ludovic ne regrette pas un instant son choix : «Je ne veux pas travailler en salon, je préfère pouvoir bouger»... Pour bouger, Ludovic bouge pas mal... Il dresse son stand toutes les semaines sur les marchés de Concarneau, Pont-l'Abbé et la Forêt Fouesnant.  Une idée fort bien pensée pour les personnes âgées qui ont du mal à se déplacer. Leur seul déplacement de la semaine se limite bien souvent au marché communal...

Ludovic, histoire de compléter ses revenus, coiffe également à domicile. Même si on ne parle encore de clientèle fidèle, le coiffeur affirme que "pas mal de clientes ne vont pas chez le coiffeur". Une aubaine pour le coiffeur qui, de par l'emplacement de son "fond de commerce", ne peut pas réellement être qualifié de coiffeur en salon...

Bref, une initiative qui a le mérite d'être soulignée. Meilleur COIFFEUR souhaite beaucoup de réussite à Ludovic, le "coiffeur du marché"...

Articles recommandés

  1. Ils organisent des soirées ouvertes uniquement pour les roux ! Ils organisent des soirées ouvertes uniquement pour les roux !
  2. Cette star de la télé est devenue coiffeur de rue ! Cette star de la télé est devenue coiffeur de rue !
  3. Alerte sanitaire : l'ANSES alerte les parents sur l'utilisation d'anti-puce pour traiter les poux ! Alerte sanitaire : l'ANSES alerte les parents sur l'utilisation d'anti-puce pour traiter les poux !
  4. Les cheveux et leur poids sur la psychologie Les cheveux et leur poids sur la psychologie