Collection Printemps été 2013 Jean Louis David

Le 23/07/2013 à 08h00 - Trend Zone

La collection femme printemps-été 2013 de Jean Louis David, composée de trois modèles, s’imprègne, se fond, s’immerge dans l’esprit du créateur. Tout simplement baptisée JLD’Spritit, littéralement L’Esprit Jean Louis David, cette triade est l’occasion de conjuguer au pluriel le dégradé. La matière se met en marche, s’anime, se gorge de vie, les lignes se plient, se déplient, se muent en volute, s’assouplissent, se tendent …

 

Le Carré long

Sur cheveux mi-longs, Jean Louis David propose un carré non effilé et dégradé sur les demi-longueurs et au niveau des pointes. Niveau coloration, la coupe jongle avec les ombres et lumières grâce à une technique maison baptisée LightShadows. Les nuances, travaillées à la verticale, sont de plus en plus foncées à l’approche des racines. La coupe hérite alors de magnifiques effets de reliefs. Sur le devant, le carré long s’accessoirise d’une frange structurée peu fournie en matière et qui ne va pas au-delà du creux du nez. Tout comme les racines, la frange est beaucoup plus foncée que le reste de la chevelure.

Jean Louis David propose trois façons de se coiffer avec cette coupe. La première alternative consiste à lisser à l’aide d’une brosse plate le dessus de la coiffure jusqu’aux demi-longueurs. À partir de là, la brosse ronde prend le relais pour réussir les arrondis au niveau des pointes et créer du volume. Le Fix Spray Urban Style finalise le protocole. La deuxième alternative consiste à travailler la matière aux doigts pour un effet faussement décoiffé. Puis, après avoir appliqué sur la frange une petite quantité de Gel Fibre Urban Style, on l’expédie sur le côté. Dernière alternative, on enduit la chevelure de la Texture Powder Urban Style et on souffle dessus au séchoir.

bandeau-carre-long-3     bandeau-carre-long-2     bandeau-carre-long-1

 

Coupe longue dégradée

On garde le même principe de coupe que celui du carré long à savoir en dégradé et sans effiler. Pour sa part, la mèche frontale est plus courte. Il est communément admis que pour donner de la profondeur et du relief à une coupe, on mise sur la coloration. Dans ce cas-ci, le modèle bénéficie du service exclusif Contrast Extrême. Puisque la base est claire, le traitement consiste à foncer les racines et inversement à éclaircir les pointes.

Pour le coiffage, une première option consiste à tirer profit du protocole Keratin Therapy dont l’efficacité est optimisée par le de recours au Steam Brush. Après une trentaine de minutes de traitement, disséquée en 4 étapes, les cheveux sont étonnamment lisses, dévoilent une brillance exceptionnelle et affichent une incroyable bonne santé. En somme, un brushing impeccable, une coiffure à la tenue parfaite et des cheveux sains !

Pour la deuxième option, les boucles sont une étape intermédiaire. La condition sine qua non pour parvenir au résultat final est d’asperger la chevelure du Fix Spray Urban Style. Puis, on sculpte les boucles armée d’une brosse ronde avant de les défaire aux doigts.

La dernière option nécessite de passer l’ensemble de la chevelure au fer à boucler de petit diamètre, avant de se lancer dans un brossage délicat des pointes. On finalise par l’application au doigt du Nutri Serum Urban Style.

bandeau-long-degrade-3     bandeau-long-degrade-2     bandeau-long-degrade-1

 

Emma Peel look

Jean Louis David reproduit le style capillaire d’Emma Peel, partenaire de l’agent John Steed dans la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir. La longue et épaisse chevelure du modèle hérite d’une coupe au carré plongeant  inversé : court devant et long derrière. Toutefois, la différence de longueur est à peine perceptible. Sur le pourtour du visage, les mèches adoptent un mouvement oblique. Pour finir, la coloration est un roux flamboyant travaillé avec la technique Limelight.

bandeau-rousse-emma-peel-look-3     bandeau-rousse-emma-peel-look-2     bandeau-rousse-emma-peel-look-1