Le processus de décoloration

Le 10/01/2013 à 08h00 - Coupe de cheveux

La décoloration élimine ou éclaircie le pigment naturel de vos cheveux condition nécessaire pour s’octroyer nouvelle coloration de plus de deux tons plus pâles que votre couleur naturelle. La décoloration des cheveux utilise le même procédé que celui de la coloration normale, puisqu’elle fait intervenir un activateur (il s’agit généralement du peroxyde d'hydrogène) pour adoucir et ouvrir les cuticules. Après cette étape les deux procédés deviennent radicalement différents.



 Le processus

Les fibres capillaires doivent leur couleur normale à la présence de pigments de mélanine (molécules colorantes) situés dans le follicule pileux. Le pigment de mélanine est capté par les cellules de la fibre capillaire et fixé sur les cheveux. Une fois les agents de blanchiment appliqués, la mélanine dans la fibre capillaire est oxydée. En effet, l'agent blanchissant pénètre dans le cheveu et disperse la mélanine. Au fur et à mesure que les molécules sont dispersées, les cheveux s’éclaircissent.

 Les agents oxydants

Les solutions chimiques utilisées en décoloration sont des agents oxydants dont le plus efficace est le peroxyde d'hydrogène. Le peroxyde d'hydrogène rend les cheveux incolores et inodores. Après une forte décoloration, les cheveux virent au jaune. Il s’agit de la couleur de la protéine de kératine qui se dévoile à l'œil nu, car les pigments capillaires supprimés.

 Décoloration et démaquillage

La décoloration endommage sérieusement les cheveux. Elle peut même avoir des effets dévastateurs si sa réalisation n’est pas rigoureuse. Les formules de colorations normales cessent d’agir au bout d’une demi-heure. Passé ce délai, la couleur est fixée et ne peut plus être changée. Inversement, la décoloration continue à opérer jusqu’à ce que l'hydratation arrive au bout. Or plus elle agit, plus les cheveux sont endommagés. En clair, au fur et à mesure que vous blanchissez vos cheveux, vous les altérez. La décoloration est donc à prendre avec des pincettes. Heureusement que les techniques de décoloration se sont beaucoup améliorées ces dernières années. Certains produits protègent voir réparent les cheveux abîmés, car ils contiennent des lipides. Néanmoins, ils sont utilisés uniquement en salon et ne sont pas disponibles en vente libre. D’où l’intérêt de se faire décolorer les cheveux en salon. Généralement, le professionnel choisit entre une décoloration ou un démaquillage. Ce dernier, effectué uniquement en salon, consiste à enlever les faux pigments des cheveux colorés, sans que cela n’altère leur couleur naturelle.

 Se décolorer les cheveux à domicile

Avant de toucher à vos cheveux, consultez un expert en coloration dans un salon. L’objectif est qu’il vous fasse des recommandations concernant les produits à acheter et qu’il vous décrire les étapes à suivre scrupuleusement pour arriver à de bons résultats. À la clef, il y a bien entendu la santé et l’état de vos cheveux. Les conseils varieront en fonction de ce que vous attendez de votre décoloration. Ils sont donc personnalisés à souhait. Retenez par ailleurs qu’il faut éviter les oxydants de plus de 20 volumes. Prenez en outre des produits en gel ou en crème. Au moment de la décoloration, occupez-vous en premier des pointes jusqu’à ce que vous ayez atteint le niveau d’éclaircissement souhaité. Poursuivez avec la racine. Une fois la décoloration terminée, appliquez un masque fortifiant. Pour les repousses, décolorez juste la racine.

Articles recommandés

  1. Ce que pensent vraiment les gens des cheveux blancs Ce que pensent vraiment les gens des cheveux blancs
  2. Une couleur à domicile vire au drame ! Une couleur à domicile vire au drame !
  3. Pauley Perrette (NCIS) transportée aux urgences après une allergie à une coloration Pauley Perrette (NCIS) transportée aux urgences après une allergie à une coloration
  4. Femme enceinte et coloration : quels sont les dangers ? Femme enceinte et coloration : quels sont les dangers ?