Les chignons

Le 19/04/2013 à 08h00 - Trend Zone

Le chignon est une des valeurs sûres en matière de coiffures pour les cheveux longs. Ses formes sont déclinables à l'infini et s'adaptent au fil du temps à la mode et aux tendances. Pas facile à réaliser toute seule? Bien sûr que si, avec quelques techniques de base et un chouïa de dextérité, cette coiffure reste à la portée de toutes.

Culture et Coiffure

Le chignon, au Moyen Âge est une coiffure destinée à l'origine à mieux cacher sa chevelure sous sa coiffe pour les femmes, la chevelure étant considérée comme un atout de séduction des femmes pour détourner les hommes du droit chemin. La forme enroulée du chignon permettait mieux de cacher les cheveux qu'une tresse par exemple.

Après un saut dans le temps de quelques siècles, à l'heure où les européennes ne sont plus contraintes de cacher leurs cheveux sous une coiffe, le chignon devient un des éléments de l'uniforme professionnel pour que la femme ne soit pas gênée par ses cheveux longs pendant son travail.

Aujourd'hui, à l'époque où l'on peut coiffer nos cheveux comme bon nous semble, le chignon se pose en coiffure symbole du raffinement, de la féminité et de l'élégance, preuve en est de toutes les célébrités qui portent le chignon pour arpenter les tapis rouges.

Les différentes formes de chignon

Chignon classique, chignon romantique, chignon banane, chignon destructuré, il y en existe pour tous les goûts et toutes les occasions.

Chignon classique

Chignon-classique

Il est composé d'une queue de cheval que l'on torsade assez serré avant de l'enrouler sur la base du noeud de la queue de cheval. On l'utilise beaucoup pour les danseuses classiques ou les gymnastes. Il se noue traditionnellement sur le sommet du crâne, mais il peut également se situer à la naissance de la nuque, pour un effet un peu moins stricte.

Chignon romantique

Chignon-romantique

Le chignon dit romantique nécessite un peu plus de technique. On part toujours d'une queue de cheval, mais on isole des petites mèches  que l'on torsade et que l'on fixe au moyen de pinces à chignon dans la chevelure attachée. On peut varier un peu les plaisirs en tressant quelques mèches ou en réalisant des anglaises sur les mèches de cheveux qui encadrent le visage.

Chignon banane

Chignon-Banane

Le chignon banane nous fait faire un bond en arrière dans les années 1960, où cette coiffure était l'apanage des femmes actives et soignées. On le voit d'ailleurs encore beaucoup dans les professions liées à l'hôtellerie ou au monde de l'esthétique. Pour le réaliser correctement, mieux vaut ne pas être dotée de deux mains gauches. En plus de deux mains habiles, vous aurez également besoin d'un rouleau en mousse un peu étrange pour les novices et de pinces à chignon.

Chignon destructuré

Chignon-destructure

Enfin, le chignon destructuré se fait beaucoup pour les mariages et occasions particulières. La technique n'est pas si différente des chignons romantiques, on part d'une queue de cheval et l'on sépare celle-ci en une multitude de petites mèches généralement légèrement bouclées qui seront fixées autour du noeuds de la queue de cheval pour donner du volume et de la texture au chignon.

Ces quatre exemples de chignons ne sont bien entendu que des techniques standard qui doivent servir de socle à votre créativité et à vos goûts en matière de coiffure. Mesdemoiselles, à vos chignons!