Marre d'être harcelée dans la rue, cette lycéenne décide de se raser les cheveux

Le 10/10/2014 à 10h29 - Infos coiffure

On en parle de plus en plus, les femmes sont victimes permanentes de harcèlement. Et il y a des moments ou ça va trop loin... C'est ce qui est arrivé à cette jeune lycéenne de 17 ans, qui au terme d'une journée de harcèlement, a craqué, et a décidé de se raser la tête, supprimant ainsi le signe de féminité le plus apparent de sa personne : "Ce geste était un cri du cœur, je ne regrette absolument rien" déclare la jeune fille, qui réalise un acte fort pour attirer l'attention sur la condition des femmes dans la rue. Et il faut dire que cette journée fut la journée de trop pour la jeune femme... 

En effet, le matin, en se rendant en cours, c'est pas moins de 4 hommes qui l'abordent non chalament, et qui souhaitent engager la discussion avec elle : "Tu m'files ton 06 ?" et autres "vas-y, tu t'appelles comment ?" (pour rester dans le politiquement correct) fusent, ce qui a le don d'énerver la jeune femme. l'un des protagonistes d'ailleurs, comble du gentleman, profitera de cette approche pour voler le portefeuille de la jeune femme. La jeune femme déclare "en rentrant chez moi, après être allée au commissariat, et après avoir eu aussi des problèmes en allant et en revenant du sport, je décide de m'enfermer dans la salle de bain, et de me raser la tête à la tondeuse". Un geste fort qu'elle n'imagine pas sans conséquence pour sa vie de jeune lycéenne. Mais un geste plus que nécessaire pour la jeune femme, qui ne supporte plus d'être la cible des agressions de ces hommes. 

Bien entendu, les conséquences au lycée ne se font pas attendre. Cette jeune lycéenne crée le buzz auprès de ses camarades, qui ne comprennent pas son geste. Un geste qu'elle qualifie pourtant de militant, et qui a changé la perception des hommes quand à la jeune femme : "Disons plutôt qu'on me regarde différemment dans la rue. On voit d'abord mon visage et ma coupe, à laquelle je me suis habituée, même si je pense me faire repousser les cheveux"
Un geste fort de la part de la jeune femme, qui marque les esprits, et qui en même temps nous révolte : est-il normal qu'une femme doive se priver d'une part importante de sa féminité pour ne plus subir le harcèlement ? Notre avis est tranché, nous vous laissons vous faire votre propre opinion... 

Elle se rase les cheveux pour stopper le harcèlement