Règles de base pour réussir une coupe de cheveux

Le 29/05/2012 à 08h00 - Coupe de cheveux

Parler de coiffure c’est, en premier lieu, évoquer la coupe de cheveux. La réussite de celle-ci dépend du professionnalisme du coiffeur, car elle nécessite beaucoup de technicité et donc de savoir-faire. Il existe des étapes préliminaires avant de se lancer dans la coupe. Par exemple, il faut procéder à un frisage, couper quelques mèches, réaliser un soin préalable et parfois enduire les cheveux d’un produit spécifique. Très souvent, le choix de la coupe incombe au client ou à la cliente. Il est donc nécessaire d’être à leur écoute pour être sûr de répondre à leurs moindres exigences. Pour autant,  dans leur grande majorité, la clientèle reste réceptive aux conseils et recommandations que leur donne leur coiffeur.



Les ciseaux et la brosse, deux indispensables pour réaliser une coupe

Il existe deux types de paires de ciseaux. D’abord, celle qui est destinée à couper les cheveux. Cette paire est reconnaissable à sa légèreté et à l’existence de deux rangées de lames bien coupantes qui se font faces. En outre, les tranchants des ciseaux de coiffure sont à la fois arrondis et lustrés. La deuxième paire sert à sculpter les cheveux pour leur donner la coupe souhaitée. Quant à la brosse, son utilisation est incontournable et d’ailleurs, beaucoup de professionnels la gardent en permanence dans leurs mains.

Un véritable coiffeur est un artiste qui considère que la coiffure c’est tout un art. À ce titre, le coiffeur doit être capable de donner n’importe quelle coupe à la chevelure principalement grâce à ses ciseaux et sa brosse. Il doit toutefois respecter quelques règles de base s’il veut réussir la coiffure.

Les étapes fondamentales pour réussir une coupe

L’objectif d’une coupe c’est de donner une forme à la chevelure en prenant en compte la texture des cheveux et surtout en se basant sur sa structure. Cette dernière peut être massive, graduée, en couche progressive ou uniforme. À noter qu’il est tout à fait possible de combiner plusieurs structures dans une même coupe.

La structure dépend de la direction à donner à la coupe. Cette « orientation » (ou sens) est déterminée par les lignes de séparation présentes dans la chevelure. La direction est soit horizontale, soit diagonale soit verticale. Pour ne pas se tromper dans la direction, la distribution de la chevelure est capitale bien qu’elle doive se faire de façon naturelle.

Une fois la distribution réalisée, la division de la chevelure en plusieurs zones peut commencer. Lorsque cette étape est achevée, on procède à la séparation des mèches qui composent chaque zone de division. L’objectif de cette opération est de réussir à couper correctement les cheveux.  Une excellente séparation conditionne l’obtention de la direction adaptée à la coupe.

Alors prête ?

On ne s’improvise pas coiffeur. Bien que l’on ait des facilités en la matière, il est primordial de suivre un minimum de formation, sinon on va au devant de mauvaises surprises. Par ailleurs, bien que les conseils théoriques soient d’une grande aide,  il est recommandé de multiplier la pratique car c’est en pratiquant que l’on se forge une expérience et que l’on s’améliore.