D'ou viennent les cheveux qui composent les extensions et perruques naturelles ?

Le 27/08/2014 à 19h18 - Coiffeur dans le monde

On le sait depuis un petit moment, ce sont les cheveux chinois qui composent en grande majorité les extensions naturelles actuellement disponibles dans le monde. Mais en creusant un petit peu, nous sommes en droit de nous demander d'ou proviennent ces cheveux. Et bien figurez-vous que comme à son habitude, la Chine dispose d'une ville entière dédiée à la confection d'extensions en cheveux naturels. Le nom de cette ville? Il s'agit de Taihe, une petite ville de l'est de la Chine qui compte pas moins de 400 ateliers de confection... 
La scène peut sembler irréaliste, et pourtant, elle est bien réelle... Chaque jour, ce sont des tonnes et des tonnes de cheveux qui sont livrées dans la petite ville de Taihe, et ce sont autant de petites mains qui s'affairent à les trier. Les cheveux sont triés en fonction de leur longueur, puis ceux-ci sont désinfectés, plongés dans le grandes cuves d'eau bouillante, et son enfin colorées pour composer les extensions de cheveux naturels, ou pour créer des perruques. 
Il faut reconnaître que l'activité est plus que rentable... En effet, le traitement des cheveux dans la ville de Taihe a ramené la bagatelle de 90 millions de dollars à la ville en 2013. Quand on sait que des cheveux longs de 80 cms peuvent être vendus jusqu'à 800 dollars le kilos, on comprend vite l'importance de ces montants qui peut paraître incroyable. Tant et si bien que les cheveux importés principalement de Birmanie, du Vietnam ou même de l'Ouzbékistan sont surnommés "l'or noir" par les habitants de Chine... 
Des conditions de traitement que l'on n'imagine pas quand on achète des perruques ou des extensions naturelles en Europe, en Afrique ou en Amérique... 
Cheveux chinois extensions perruque