Femmes violentes chez le coiffeur...

Le 18/09/2009 à 06h53 - Coiffeur humour

Une femme non contente de sa coupe de cheveux, tout le monde sait qu'elle va en faire part très rapidement à son entourage. En revanche, une nouvelle pratique semble naître un peu partout dans le monde, il s'agit de s'en prendre physiquement à son coiffeur si celui-ci daigne rater votre coupe de cheveux. D'abord constaté au Serbie, puis en Suède, MeilleurCOIFFEUR.com enquête sur un phénomène de société en pleine expansion : le "hair dresser killing"...


fleche12 Serbie, le 19 Août 2009.

Une femme ayant besoin de se faire coupe les cheveux teste un nouveau salon de coiffure. Ayant les cheveux raides, celle-ci demande à son coiffeur une coupe de rafraîchissement. D'humeur créative, le coiffeur se propose donc de lui faire boucler les cheveux sans en informer sa cliente. Résultat : la cliente hystérique se jette à la gorge de son coiffeur et tente de l'étrangler. Il a fallu le concours des forces de l'ordre pour calmer la jeune femme, depuis internée en hôpital psychiatrique. "Je ne comprend pas sa réaction, il aurait suffit qu'elle me fasse part de son mécontentement, et je lui aurait offert la coupe" précise le coiffeur.

fleche12 Suède, le 5 Septembre 2009

Une jeune suédoise de Jönköping, entrée dans une colère noire à la vue de sa nouvelle coupe de cheveux dans le miroir du salon de coiffure, a violemment mordu le pouce de son coiffeur. Suite à cet accès d'humeur, la cliente aurait pu décider de s'en tenir à une morsure de pouce. Mais bien au contraire, celle-ci a commencé à s'en prendre au au mobilier du salon de coiffure. Ni une ni deux, la jeune femme comparait devant le tribunal, et a été condamnée à payer 9000 couronnes (8880EUR) de dommages et intérêts à son coiffeur, et 15 000 couronnes pour les dégâts occasionnés au matériel du salon de coiffure. Une peine de prison avec sursis pour coups et blessures volontaires a également été prononcée.

Fort heureusement, il semblerait que ces comportements soient perpétrés par des personnes instables psychologiquement. Mais il est vrai que le métier de coiffeur semble devenir un métier à risque, entre les fortes allergies développées par les coiffeurs et les agressions pour une frange coupée un poil trop courte...