La calvitie augmente de 40% le risque de cancer de la prostate

Le 16/09/2014 à 15h04 - Infos coiffure

Enfin un bon argument pour que ces messieurs prennent soin de leurs cheveux... Une étude américaine publiée par Journal of Clinical Oncology, menée auprès de 39 070 homme aux Etats Unis a permis d'identifier des liens très forts entre la calvitie et le cancer de la prostate. Retour sur cette avancée scientifique qui risque bien de porter à conséquence... 
Une équipe de National Cancer Institute aux Etats Unis a donc décidé d'étudier les liens entre calvitie et cancer de la prostate. Et les résultats sont édifiants... Sur les 39 070 hommes qui reçu le questionnaire portant entre autre sur leur calvitie et son évolution, pas moins de 1 138 cancers de la prostate se sont déclarés pendant l'étude. La moitié des cancers déclarés ont été qualifiés d'agressifs, c'est à dire que l'on a observé une croissance rapide de la tumeur, et un mauvais pronostique. Et les résultats de cette étude démontrent par les chiffres que les hommes qui développent en haut du front et un début de tonsure ont 40% de chance supplémentaires de contracter à terme un cancer de la prostate. Bonne nouvelle tout de même, il n'a été relevé aucun lien entre les autres formes de calvitie et le cancer de la prostate. 
Le lien entre calvitie et cancer a été soulevé depuis un petit moment, mais jamais pour l'instant il n'avait été fait de lien direct et quantifiable entre les 2. C'est à présent chose faite. Les médecins en charge de cette étude tempèrent tout de même : "Bien que nos résultats suggèrent une réelle possibilité de lien entre une calvitie naissante et un cancer agressif de la prostate, il est encore trop tôt pour appliquer ces conclusions au suivi pratique des patients". Une étude menée sur une population plus large est en cours de préparation. 
Reste à savoir si c'est réellement la calvitie qui est en cause, ou si c'est le mode de vie des individus qui mène à une calvitie et donc indirectement à un cancer de la prostate... 

Chauve cancer prostate