Le pôle emploi propose des relookings...

Le 27/12/2011 à 08h00 - Infos coiffure

L'apparence compte dans la présentation lors d'un entretien d'embauche. En effet, si on présente bien, on a plus confiance en soi et on paraît plus crédible face aux futurs employeurs. En plus des ateliers déjà proposés par cette institution, comme notamment ceux de savoir établir un cv, savoir se présenter… Aujourd'hui, Pôle emploi a intégré l'idée que la coiffure et l'allure en général est un paramètre important dans le fait de retrouver un emploi. En plus de coiffer, les professionnels présents donnent des conseils, des astuces pour être bien coiffée et bien maquillée et ce à moindre frais.



Outre le fait que cela agit en la faveur du candidat, c'est aussi un excellent moyen de se remonter le moral. Il est vrai que lorsque l'on a pas de travail, on n'a pas forcément les moyens financiers d'aller chez le coiffeur, mais l'envie n'est plus là non plus, les personnes se laissent alors vite aller et perdent cette envie de prendre soin d'elles. Le look est important mais n'est pas non plus l'essentiel, ce qui fera de vous l'heureux élu sera aussi votre cv, vos compétences, votre aisance orale.

Ce relooking permet aussi de rappeler aux candidats leur potentiel physique, potentiel qui a pu être éteint pendant quelques temps. Le fait de décrocher un poste passe aussi par la séduction, il ne faut pas se voiler la face ! Le temps de ce stage, les candidats à l'emploi apprendront les codes, comment s'habiller, ce qu'il faut mettre ou pas et comment se coiffer.

Alors, pour qui sont fait ces stages ? Ces stages sont proposées à toutes les femmes qui connaissent le chômage depuis une longue durée et qui bénéficient des minima sociaux. Dans un premier temps la ville test était Paris et cela doit s'étendre aux ville de province. Pour que la candidate apprenne, un professionnel lui maquille une moitié de visage, lui laissant le soin de se maquiller l'autre moitié. L'apprentie sera alors corrigé en cas de mauvais geste. Cela peut paraître superflu mais il faut savoir que cela fait la différence. En effet, face aux nombreuses candidates, l'employeur fera la différence. Dans ce cas précis, plus que le côté « bimbo », on insiste sur le côté soigné : bien coiffée, bien maquillée.

Ces stages sont organisés par la fondation Eerl.  Cette fondation est née de l'initiative de Christine Salaün qui fut coordinatrice du théléthon à Paris, habituée à la solidarité et travaillant dans l'évènementiel, c'est en toute simplicité qu'elle a proposé ce stage à pôle emploi. Pénélope Fillon, Marie Anne Chazel et Patrice Leconte sont les parrain et marraines de cette belle initiative. Après la coiffure, leur dernière « solid action » a été de mettre un tailleur au service de pôle emploi. Les jeunes élèves en couture du lycée Albert de Mun mettent leur service au profit des candidats à l'emploi. Cette prestation sera offert à toutes les femmes qui participeront chaque mois à Paris au « CONSEIL EN IMAGE ET COACHING RH POLE EMPLOI ».

La seule question que l'on peut se poser est de savoir quand de telles initiatives s'étendront à la province ?

Articles recommandés

  1. Bernard de La Villardière change drastiquement de coupe de cheveux ! Bernard de La Villardière change drastiquement de coupe de cheveux !
  2. Alerte sanitaire : l'ANSES alerte les parents sur l'utilisation d'anti-puce pour traiter les poux ! Alerte sanitaire : l'ANSES alerte les parents sur l'utilisation d'anti-puce pour traiter les poux !
  3. Les cheveux et leur poids sur la psychologie Les cheveux et leur poids sur la psychologie
  4. Une robe en cheveux Une robe en cheveux