Le remède contre la calvitie a été trouvé

Le 06/04/2011 à 06h35 - Infos coiffure

Ce n’est un secret pour personne, la perte des cheveux est une des plus grandes sources d’angoisse pour les humains. Si on en parle souvent pour les hommes qui commencent à voir leur cheveux se clairsemer à vers 35-40 ans, les femmes ne sont pas en reste non plus. En effet, de nombreuses femmes souffrent de l’alopécie féminine, qui se caractérise par une perte progressive des cheveux sur le sommet du crâne. Et bien rassurez vous, il semblerait qu’un remède ait été trouvé contre la chute des cheveux et ce de manière complètement hasardeuse…

Une revue scientifique a en effet révélé qu’une substance découverte lors de test sur des souris permettrait la repousse des poils. Une substance qui pourrait être prochainement administrée à l’homme. « Notre découverte montre qu’un traitement de courte durée avec cette substance fait repousser les poils des souris ». Les souris avaient été génétiquement modifiées pour être chroniquement stressées, ce qui est, rappelons le l’une des cause principale de perte des cheveux chez l’homme.



« Cette avancée pourrait déboucher sur de nouvelles approches pour traiter la calvitie chez les humains en neutralisant les récepteurs d’une hormone jouant un rôle clé dans le stress ». Ce type de traitements viserait surtout à réduire à néant la calvitie liée au stress et ai vieillissement. Rappelons que 30% des hommes de moins de 30 ans souffrent de calvitie, 40% à 40 ans, et 50% à 50 ans…

Articles recommandés

  1. Harcelée à cause de sa trichotillomanie, elle prend une décision radicale qui va changer sa vie ! Harcelée à cause de sa trichotillomanie, elle prend une décision radicale qui va changer sa vie !
  2. De la drogue pour lutter contre la calvitie... De la drogue pour lutter contre la calvitie...
  3. Hair Fest, festival de musique metal ou vous payez votre entrée avec une mèche de cheveux Hair Fest, festival de musique metal ou vous payez votre entrée avec une mèche de cheveux
  4. La trichotillomanie La trichotillomanie