Nouvel an chinois : quelle coiffure adopter ? Voici notre top 10 !

Le 03/02/2015 à 13h39 - Coupe de cheveux

Le Nouvel An chinois est une autre période de l’année où beaucoup se joignent aux membres de la communauté pour festoyer ensemble. C’est l’occasion idéale pour porter une coiffure asiatique, un brin traditionnel, avec un petit côté moderne et une touche personnelle. Les baguettes dans la crinière sont un incontournable pour beaucoup, associées avec une tunique moulante rouge à col Mao. Mais comment a évolué la coiffure chinoise au 20e siècle ?


Tresse et chignon pour le Nouvel An chinois

A la fin du 19e siècle, la Chine vivait les dernières heures de sa période féodale. La tresse était presque omniprésente, chez les femmes célibataires, les hommes et les enfants. La femme la portait très longue, un peu au-dessus des fesses, et la finaliser avec un fil de laine rouge. Le reste de la chevelure était bien plaqué et tiré à l’arrière, avec la natte. Si pour le Nouvel An vous souhaitez l’allure de la Chinoise du début du 20e siècle, c’est la coiffure qu’il vous faut. Et dans le cas où vos cheveux n’ont pas la longueur qu’il faut, n’hésitez pas à rajouter une postiche. Pour leur part, les adolescentes, elles arboraient deux chignons, montés à l’arrière des oreilles. Quant aux femmes mariées, leur coiffure ne comptait qu’un chignon, en forme de S monté à la verticale ou à l’horizontale) ou réaliser à partir de cheveux torsadés.


Le chignon torsadé

Pour réussir le chignon « torsadé », il fallait beaucoup de dextérité étant une coiffure subtile et complexe. Comme pour tout chignon, commencez par plaquer vos cheveux vers l’arrière en les peignant. Faites une queue-de-cheval extrêmement serrée, au ras du cuir chevelu. Entortillez la queue-de-cheval à plusieurs reprises et enroulez-la sur elle-même pour monter le chignon. La fixation se fait à l’aide d’une pince U. Finalisez par la pose d’un filet autour du bun ou d’autres accessoires pour embellir le chignon. Si vous avez les cheveux mi-longs ou des cheveux fins, vous pouvez opter pour un chignon postiche. Toutefois, choisissez toujours ceux faits en vrais cheveux et non en cheveux synthétiques. 


Des cheveux ondulés

À partir des années 20, et pendant une dizaine d’années, les tresses et les chignons sont oubliés au profit des cheveux ondulés. La coiffure est obtenue par crantage de la chevelure, pour une tenue longue durée. Beaucoup de femmes s’offraient également une coloration. Cette mode était principalement visible à Shanghai, mais également Beijing ainsi que Nanjing. Preuve de l’engouement à Shanghai, la population s’arrachait les calendriers sur lesquels sont affichées des photos de femmes aux cheveux ondulés. Moins populaire que les cheveux ondulés, le chignon d’influence japonaise bénéficiait d’une bonne côte auprès des étudiantes. Enfin, d’autres femmes se contentaient d’attacher leurs longueurs avec à l’aide d’un ruban de soi ou d’accessoiriser leur chevelure avec un bandeau décoré de bijoux. La frange faisait ses débuts.


Coiffure de la Libération et double tresse

À partir des années 50, la Coiffure de la Libération consistait en une coupe courte au niveau des épaules, légèrement en carré. Les femmes l’accessoirisé d’une barrette sur laquelle était disposée une fleur en soir. Pour celles qui avaient les cheveux longs, la double tresse dans le dos était l’autre coupe à la mode. Les coiffures cultes chinoises s’arrêtent à ces 2 modes, car avec le temps, les femmes se sont adaptées à la mode occidentale.

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois

Coiffure nouvel an chinois