Patrice Gaillard, coiffeur en camping-car sur Envoyé Spécial

Le 30/04/2014 à 17h34 - Infos coiffure

On imagine souvent la mobilité des services réservée au food trucks. Pourtant, des métiers bien plus traditionnels, comme la coiffure, font aussi preuve d'inventivité en se déplaçant pour venir à la rencontre de leurs clients. C'est le cas de Patrice Gaillard, coiffeur itinérant, qui passe ce Jeudi 1er Mai 2014 sur Envoyé Spécial, le magazine d'actualité de France 2

Après avoir été salarié pendant plus de 25 ans, Patrice a décidé d'ouvrir son propre salon en dur. Mais les temps sont durs pour les coiffeurs, soumis à de fortes charges, et celui-ci a du fermer son salon. Il a alors pris le parti de l'itinérance en 2009, et a décidé de s'installer dans le pays de Gex. Profitant du statut d'auto entrepreneur, son salon sillonne les routes pour rejoindre Crozet, St Genis Pouilly ou encore Challex depuis bientôt 3 ans. Une aventure qui roule pour le coiffeur, bien que la clientèle de celui-ci reste encore clairsemée. Pour répondre à une demande grandissante, il a pris le parti de s'installer 5 jours par semaine dans 5 villes différentes. Il y propose des coupes pour hommes uniquement, à des tarifs abordables. 
Les équipes d'Envoyé Spécial l'ont suivi pendant plus de 1 mois, dans son quotidien de coiffeur ambulant. Originaire de Dunkerque, il pose ses valises dans le Pays de Gex en 1986. Coiffeur convaincu, il déclarait en 2011 "Vous écoutez les gens, vous êtes un peu psys". Il est vrai que l'on a tendance à l'oublier, mais le métier de coiffeur est avant tout un métier social, un métier de contact. Et il semble que ses clients (des hommes exclusivement) soient plus que satisfaits de ses prestations et de sa compagnie. 
Il faut dire que le camping car a été aménagé comme un vrai salon de coiffure. Rien ne manque, on retrouve dans son camping car de 10 mètres carrés tous les attributs du parfait coiffeur en salon : fauteuils, miroirs, produits et posters... 

Une initiative intéressante, et qui montre surtout la réalité de beaucoup de coiffeurs : les charges trop imposantes pesant sur la profession menacent la survie des salons physiques.
De plus, la consommation de la coiffure a pas mal évoluée ces dernières années. Si il y a encore quelques années, les coiffeurs à domicile étaient une rareté, l'accès au statut d'auto entrepreneur a fait exploser la profession, et de plus en plus de clients sont demandeurs de telles prestations. Un statut qui fait d'ailleurs débat auprès des coiffeurs, qui crient à la concurrence déloyale de l'auto entreprenariat dans le monde de la coiffure. 

Coiffeur camping car envoyé spécial