Problèmes liés au cuir chevelu

Le 28/02/2013 à 08h00 - Infos coiffure

Lorsque le cuir chevelu présente une trop forte sensibilité, il est recommandé de le soigner et de le traiter. Cette sensibilité accrue se manifeste généralement par des démangeaisons.

Le cuir chevelu abrite dans le derme, les cellules de production des cheveux. Il est également composé d'une couche de cellules extérieures : l'épiderme. Les démangeaisons sont la conséquence d'un déséquilibre de cet épiderme. La plupart des démangeaisons sont accompagnées de pellicules. Ces pellicules proviennent d'un renouvellement trop rapide des cellules de l'épiderme, entraînant une desquamation permanente. Les pellicules sèches sont de petite taille et de couleur blanche. Elles tombent sur les épaules comme de la neige. Elles résultent d’un déficit de sécrétion de sébum par le cuir chevelu et la sécheresse provoquée peut alors entraîner des démangeaisons. Les pellicules grasses restent "collées" en amas sur la tête et sont dues à une production excessive de sébum. Elles asphyxient le cuir chevelu, d’où les irritations et démangeaisons.



 Un cuir chevelu sensible

De nombreuses causes peuvent expliquer la sensibilité du cuir chevelu. Le plus souvent, il s'agit d'un manque de sébum qui fragilise et irrite le cuir chevelu. La sécheresse du cheveu et de la peau sont également des causes d'affaiblissement du cuir chevelu. Privé de la protection et de l'hydratation du film hydrolipidique, le cheveu perd de sa souplesse. Il devient difficile à coiffer ce qui entraîne la chute de petites parcelles d'épiderme, et donc l'arrivée de pellicules. Des sensations d'inconfort peuvent naître (plaques rouges et démangeaisons). Au quotidien, la pollution et la chaleur affaiblissent le cuir chevelu. Enfin, l’effet des produits (Shampooings, après-shampooings, fers à friser et coloration) utilisés chaque jour peut s’avérer destructeur car l’épiderme supportent mal la succession de ces produits d’autant que les gestes sont parfois agressifs et mal adaptés.

 Les traitements

Les démangeaisons liées aux pellicules sèches sont souvent éliminées par l'usage d'un simple shampoing antipelliculaire, hydratant et apaisant. Les pellicules grasses nécessitent quant à elles des traitements plus spécifiques (shampoings dermatologiques). En cas des démangeaisons, il faut éviter les produits agressifs décapants. Dans le doute, ou si les symptômes persistent, il est vivement conseillé de consulter un dermatologue, afin d'écarter toute autre affection. Si les shampoings antipelliculaires échouent et que les démangeaisons persistent, consultez un spécialiste. Pour la sensibilité, tout commence avec le shampoing, rien de sert de masser avec force le cuir chevelu. Il faut y aller en douceur et surtout faire attention à ne pas le griffer ou le blesser. Il est indispensable aussi de bien rincer ses cheveux et si possible, les laisser sécher à l'air libre (la chaleur des sèche-cheveux est source d'agression). Et au moment du coiffage, on évite de trop tirer sur ses cheveux pour ne pas affaiblir les racines. Les shampooings, après-shampoings et masques à base de panthénol et de bétaïne sont essentiels car ils ont un effet calmant sur le cuir chevelu. Les produits à base de vitamines B5 sont également très conseillés car ils créent à la surface du cuir chevelu un film protecteur et hydratant efficace contre les agressions.

Articles recommandés

  1. La cautérisation capillaire, la solution pour revitaliser des cheveux abîmés La cautérisation capillaire, la solution pour revitaliser des cheveux abîmés
  2. La kératine, quelle promesse pour vos cheveux ? La kératine, quelle promesse pour vos cheveux ?
  3. Faites de vos cheveux votre atout séduction de l'été Faites de vos cheveux votre atout séduction de l'été
  4. Le pré shampooing Le pré shampooing