Produits de coiffure et réglementation

Le 06/07/2011 à 08h00 - Infos coiffure

Le talent du coiffeur et son écoute sont des éléments importants qui feront qu'à l'avenir les clients deviendront fidèles. Toutefois, là n'est pas le seul critère de sélection ! Les produits qu'utilisent les professionnels pèsent pour beaucoup dans la balance. En effet, les shampoings, les crèmes, les soins divers, etc... sont des éléments à ne pas négliger.

Avoir les bons produits n'est pas non plus le seul élément, encore faut il les utiliser correctement. Pour cela, l'étude attentive du cheveu et l'écoute de la cliente restent des points incontournables. De ce diagnostic qui sera réalisé en découlera les soins bien adaptés que le coiffeur utilisera.



Tous les produits capillaires répondent à une norme bien précises qui ont été décidées dans l'Europe entière, cette nouvelle législation qui entrera en vigueur en 2012 vise à harmoniser tous les pays européens mais aussi à protéger la clientèle contre la toxicité de certains produits.

Ainsi, les produits de cosmétique capillaire qui contiennent de l'ammoniaque et du parabène sont appelés à disparaître dans les prochains mois. Tout comme les produits consommables, la nourriture, les produits capillaires répondent à la demande consumériste actuelle, à savoir, le souhait des consommateurs d'utiliser des produits sains, qui n'auront aucune conséquence future sur leur santé, des produits qui sont beaucoup plus naturels.

Les grandes marques de cosmétiques tendent déjà à proposer des produits issus d'éléments naturels, on peut notamment noter que dans les rayons des grandes surfaces, le « bio » déborde et le terme est vendeur !

Si les clients trouvent chez leur coiffeur : le talent et l'assurance d'être coiffé avec des produits les plus naturels, c'est un cocktail gagnant pour conquérir une clientèle qui s'avèrera fidèle et c'est aussi un argument pour conquérir une nouvelle clientèle, et d'étendre son cardex.
Le coiffeur se doit d'informer sa clientèle sur les prix et les prestations pratiqués dans le salon, de même que les ingrédients qui composent les produits, en effet, même les produits haut de gamme peuvent provoquer des allergies, mais ces risques sont minimes cependant le risque zéro n'est pas écarté.

Si ces produits conviennent à la clientèle, le coiffeur les met en avant dans son salon, à la disposition de ses clients et de ses clientes. Si ces cosmétiques ont déjà fait l'unanimité auprès de ces derniers, ils resteront tout aussi fidèles à cette marque, le coiffeur peut donc être un excellent ambassadeur des lus grandes marques au monde. Les personnes convaincues n'hésiteront pas à payer leurs soins plus chers s'ils garantissent une sécurité dans leur utilisation.

Les normes sont un bien pour les consommateurs mais aussi pour les professionnels car ceux ci respirent et manipulent à longueur de journée des produits qui peuvent provoqués des maladies cutanées et des gênes respiratoires importantes.

Dernièrement, il a été prouvé que certaines colorations, notamment, peuvent comporter un caractère nocif chez les femmes enceintes qui peuvent être véhiculées jusqu'au fœtus, ce risque sera désormais caduque et obsolète grâce à ces futures règlementations.

Articles recommandés

  1. Que faire pour les fourches de vos cheveux ? Que faire pour les fourches de vos cheveux ?
  2. La vente de produits professionnels aux particuliers déclarée illégale ! La vente de produits professionnels aux particuliers déclarée illégale !
  3. Les soins réparateurs Tokio Inkarami Les soins réparateurs Tokio Inkarami
  4. Les shampoings de grande surface sur le banc d'essai Les shampoings de grande surface sur le banc d'essai