Warning: file_put_contents(): Only 0 of 162 bytes written, possibly out of free disk space in /home/saas/analytics.benaki.fr/analytics.php on line 36
Se coiffer à tout âge - Infos coiffure

Se coiffer à tout âge

Le 04/07/2012 à 08h00 - Infos coiffure

Tout comme dans le vestimentaire, on a beau suivre la mode, on ne se coiffe pas de la même manière lorsque l’on a 20 ans ou 60 ans. En refusant de respecter ses barrières de l’âge, on peut friser le ridicule, ou encore verser dans l’indécence. Mais d'un autre côté, pas facile de se voir vieillir. Alors comment faire lorsque les années passent, pour ne pas passer pour un "vieux beau" tout en restant dans l'ère du temps?



Se coiffer à 20 ans

À 20 ans, les jeunes filles peuvent se targuer de pouvoir jouir d’une grande liberté lorsqu’il s’agit de coiffure. Effectivement, elles ne souffrent d’aucune restriction que ce soit en matière de couleur ou de coupe : quand on a 20 ans, on croque la vie à pleine dent et l’on ne saurait supporter une quelconque limite. Ainsi, certaines filles de la vingtaine optent pour une coupe branchée telle qu’on en voit sur les magasines de mode féminine ou même excentrique à l’image des coupes asymétriques, mais aussi coupes de cheveux vintage pour se donner un air faux-sage. En matière de couleur, beaucoup font preuve d’audace et n’hésitent pas à arborer les teintes les plus pétillantes sans la moindre complexe : blonde platine, bleue, auburn, rousse, reflet violine, or...

Se coiffer correctement à 30 ans

Passé le cap de la trentaine, on se doit de troquer les coiffures excentriques contre des coupes plus sages, plus sobres. L’enjeu est capital, car il s’agit ici d’affirmer sa personnalité en tant qu’adulte responsable et mature et de s’imposer dans son milieu socioprofessionnel. Concrètement, on n’hésite pas à envoyer aux oubliettes les coupes asymétriques au profit de coupes bien structurées : les cheveux mi-longs sont parfaitement coordonnés, la coupe carrée prend une orientation légèrement plongeante cependant que la coupe au bol est considérée comme la norme chez un grand nombre de femmes. En outre, les couleurs sont choisies avec soin et de façon réfléchie. Les couleurs sobres sont par exemple vivement recommandées car elles s’harmonisent parfaitement avec des balayages légers.

Savoir se coiffer lorsque l’on a 40 ans

À partir de la quarantaine, les petites imperfections qui trahissent l’âge se font visibles. Pour les femmes de la tranche  40 — 50 ans, la coiffure idéale est celle qui contribue à adoucir les traits du visage. À ce titre, la coupe effilée reprend des galons et devient même un incontournable, car elle donne une allure fraîche et douce aux quadragénaires. Attention néanmoins à ne pas retomber dans l’asymétrisme, devenue trop excentrique au-delà de la vingtaine. De même, on évite les cheveux trop longs : il faut lui préférer une coupe mi-longue encore une fois, idéale pour adoucir les traits. Enfin, la coloration étant pratiquement inévitable à 40 ans, car c’est à cet âge que les premiers cheveux blancs apparaissent, les spécialistes recommandent des tons faciles d’entretien comme le châtain.

Se coiffer au-delà de 50 ans

La coupe longue est définitivement bannie. On mise sur des cheveux courts ou une coupe en dégradé minutieusement travaillée. Une coupe mi-longue est également appréciée à condition que celle-ci s’arrête tout juste au niveau des épaules. Concernant la couleur, les teintes trop sombres sont à exclure, car elles mettent en valeur les cheveux blancs au moment de leur repousse.