A 5 ans, il exige une coupe de cheveux

Le 27/04/2012 à 08h00 - Coiffure insolite

Si le port des cheveux longs varie en fonction de la culture d'un pays, la "norme" pour les pays européens est de les porter court pour les hommes. Pourtant, il semblerait que certaines personnes aillent à l'encontre des "règles imposées" par nos sociétés. C'est le cas de la famille de Rean, qui a refusé jusqu'à présent de lui couper les cheveux. Mais à 5 ans, le jeune garçon se révolte et exige de la part de ses parents une coupe de cheveux décente, car il en a marre de se faire prendre en permanence pour une petite fille. Retour sur ce fait divers qui a agité les Royaume-Uni.



Le port des cheveux longs varie en fonction de la culture locale, voire même évolue dans le temps. Si dans l'histoire de France, de temps des mérovingiens, il était de bon ton de porter les cheveux longs comme signe de son appartenance à la famille royale, la norme veut aujourd'hui que les garçons portent les cheveux courts. La mise en scène de la mère du petit Rean, 5 ans fait les choux gras des tabloïds anglais. En effet, la première coupe de cheveux d'un enfant est bien souvent associée à un rite social, culturel voir religieux.

Le petit Rean, 5 ans n'a jamais eu sa première coupe de cheveux, et sa mère, organisatrice évènementielle semble bien vouloir tirer parti de cet "évènement". Il y a quelques jours, le petit Rean a supplié ses parents pour porter une coupe de cheveux décente. En effet, celui-ci fait l'objet de railleries de la part de ses petits copains qui n'hésitent pas à le comparer à une petite fille. Difficile pour le jeune garçon de se construire dans des conditions pareilles. Celui-ci a donc demandé à ses parents d'accepter qu'il pote des "spikes", brosse mise en forme par du gel, que l'on pourrait traduire par "coupe hérisson" en France.

Sa maman n'a pas manqué l'occasion de faire parler d'elle, en profitant de ce coup médiatique pour lancer un appel au dons afin que la somme récoltée aille directement dans les caisses de l'hôpital ou Rean a été traité pour son impétigo. Et bien entendu, celle-ci n'a pas hésité à faire appel aux médias pour relayer l'information, et faire parler d'elle et de son activité par la même occasion. "Quand Rean est né, il avait des petites boucles adorables à l'arrière de ta tête. Je ne supportais pas l'idée de les couper. Même sa frange, j'ai du mal à l'imaginer. Maintenant, ses cheveux descendent sur son dos et c'est très joli. Quand nous sortons, on le confond souvent avec une fille mais cela ne l'a jamais dérangé. Il en rigole." argumente celle-ci.

En savoir plus sur le rite de la première coupe de cheveux

Articles recommandés

  1. VIDEO - Cette nouvelle technique de coupe est en train de faire un carton en Allemagne ! VIDEO - Cette nouvelle technique de coupe est en train de faire un carton en Allemagne !
  2. Rencontrez Micah Da Mac, le "Dieu des cheveux" Rencontrez Micah Da Mac, le "Dieu des cheveux"
  3. Elle crée une police de caractère avec ses cheveux Elle crée une police de caractère avec ses cheveux
  4. Une jeune brésilienne vend sa coupe de cheveux 4000 euros Une jeune brésilienne vend sa coupe de cheveux 4000 euros