Cette femme est morte après s'être coloré les cheveux

Le 18/02/2015 à 09h41 - Infos coiffure

Une histoire dramatique qui s'est passée en Angleterre... Cette femme de 39 ans, Julie McCabe a succombé à une allergie déclarée suite à une coloration de ses cheveux. Elle est en effet tombée dans le coma après avoir subi une réaction allergique sévère à une coloration pour cheveux vendue en grande surface. A la décharge de la marque incriminée, la femme a fait, avant de succomber, plus de 20 allers-retours chez le docteur à cause des réactions allergiques qu'elle a déclarées après ses fréquentes séances de coloration. Qui incriminer dans ce cas ? La marque qui vend les colorations, le docteur qui n'a pas mis en garde sa patiente ou la femme qui s'est entêtée à se colorer les cheveux malgré les réactions allergiques déclarées ? 

En effet, le médecin lui aurait prescrit des crèmes pour calmer ses irritations du cuir chevelu, sans pour autant ne jamais l'alerter sur les raisons de son allergie. En effet, malgré les allers-retours chez le médecin, la maman a continué à se colorer les cheveux jusqu'à tomber dans le coma le 30 Octobre 2011, et de finalement décéder à cause d'insuffisance respiratoire, d'arrêt cardiaque et de non-irrigation du cerveau. Elle est morte plus d'un an plus tard, le 30 Novembre 2012, dans son lit d'hôpital. La famille met en cause une molécule réputée allergène, le paraphenylenediamine (PPD) retrouvé en quantité dans ses cheveux.
Les premiers signes de la réaction chez Julie ont été assez timides, mais suffisants pour la faire consulter : boutons sur le visage, sur le cou et une sensation de brulure. Plus tard sont arrivés d'autres symptômes : oeil enflammé, langue gonflée, urticaire sur le cou et le cuir chevelu. Les docteurs n'ont à priori pas établi le lien entre les colorations et les réactions allergiques, et lui ont simplement prescrit une pommade à base de betamethasone. "La coloration des cheveux a été la cause d'une réaction allergique importante. Le fait de continuer à utiliser ces produits au fil des ans a probablement aggravé la violence de la réaction. Les allergies aux colorations sont fréquentes et bien identifiées. Mais une réaction mortelle comme celle de Julie est extrêmement rare et difficile à déceler" déclare le médecin en guise de plaidoyer. 

Un histoire tragique donc, et qui nous rappelle quelque chose d'important : la coloration des cheveux est une modification en profondeur de votre organisme, il est donc primordial de passer par un professionnel si vous voulez vous colorer les cheveux !

Mort coloration cheveux

Coloration cheveux mort