Coiffez-vous avant d'aller au lit !

Le 22/05/2014 à 10h13 - Infos coiffure

La méthode peut sembler étrange, et pourtant, il semblerait que de plus en plus de femmes s'adonnent à une séance de coiffage avant de se rendre dans leur lit. En effet, beaucoup d’entre vous ont l’habitude de se coiffer avant de se coucher, espérant une chevelure en ordre au réveil, mais surtout, appréciant la sensation agréable que cela procure. Certaines se contentent même de leurs ongles comme peigne, stimulant à leurs passages le cuir chevelu afin d’atténuer les tensions et s’endormir paisiblement plus tard.

Un accessoire essentiel : le kardoune
S’il est conseillé de se coiffer avant de se coucher, en revanche les avis divergent sur la nécessité d’attacher ses cheveux. Il existe cependant un accessoire permettant de dépasser ces divergences d’opinions : il s’agit du kardoune. Il permet d’attacher les cheveux lorsque vous dormez, et ce, sans les endommager et tout en conservant leur beauté. Le kardoune est en effet destiné à garder les cheveux raides et lisses et à protéger les fibres capillaires. Une fois les cheveux emprisonnés sous le cordon, il est impossible qu’ils bougent. De plus, ils ne peuvent frotter contre l’oreiller ou les draps et par conséquent ne sont pas agressés. Vous avez le choix entre enrouler le kardoune sur cheveux secs ou humides, mais dans tous les cas, il convient de les brosser préalablement. Si vous préférez les cheveux humides, vous aurez des cheveux encore plus raides et des pointes adoucies au réveil. Si, par souci d’économie vous ne pouvez acheter un vrai kardoune, un simple ruban peut très bien faire l’affaire.
Kardoune
Crédit photo : https://edelweiss-haircare.blogspot.fr/

La nécessité de brosser et d’attacher les cheveux bouclés durant le sommeil
À force de frottement avec l’oreiller (ou le matelas) et les draps, les boucles finissent par se défaire. Mais s’il ne s’agissait que de cela, l’affaire serait bien vite réglée. En fait, les frictions des tiges capillaires avec les tissus finissent par endommager celles-ci et par les assécher. Sans compter qu’elles s’entremêlent entre elles, les abimant davantage. Or quoi de plus terrible que des bouches sur une chevelure mal en point ? Voilà pourquoi il est important de les brosser puis de les attacher avant d’aller vous coucher. Vous trouverez dans les lignes suivantes une manière efficace de procéder à ce rituel ô combien nécessaire.

Recommandé pour les cheveux bouclés
Plus que jamais, vos cheveux bouclés doivent être peignés et attachés avant de vous allonger. En peignant vos cheveux, vous les démêlez ce qui permet d’éviter la formation de nœuds et, parallèlement, de vous débarrasser de ceux qui se sont déjà formés. Vous pouvez procéder au doigt ou utiliser un peigne, mais dans tous les cas, mouillez légèrement votre chevelure. Poursuivez par l’application d’un sérum ou d’une crème hydratante. Pour attacher, réalisez un chignon lâche sur le sommet de la tête.
Si vous avez des boucles généreuses ou les cheveux frisés, optez pour la technique de l’ananas (ou technique dîte du pineapple). Vous voyez comment sont disposées les feuilles sur un ananas ? He bien, vous reproduisez cette disposition sur votre tête. Pour cela, vous montez une queue-de-cheval très haute qui peut même arriver à la lisière du front. Ainsi, la majorité de vos longueurs bouclées échapperont à la torture du frottement pendant votre sommeil. Il est important que votre pineapple ne soit pas trop serrée, car votre chevelure risque d’être déformée au réveil par une protubérance capillaire au sommet, petite, mais visible et inesthétique.

Articles recommandés

  1. Quand faut-il aller chez le coiffeur ? Quand faut-il aller chez le coiffeur ?
  2. 4 coupes de cheveux qui tiendront même les jours de pluie 4 coupes de cheveux qui tiendront même les jours de pluie
  3. 9 façons naturelle d'apporter du volume aux cheveux plats 9 façons naturelle d'apporter du volume aux cheveux plats
  4. 10 mythes répandus sur les cheveux, à qui il faut tordre le cou ! 10 mythes répandus sur les cheveux, à qui il faut tordre le cou !