Coiffure à domicile, un secteur en plein boom

Le 07/10/2009 à 13h44 - Infos coiffure

Secteur encore largement sous-représenté il y a quelques années, la coiffure à domicile semble faire son grand retour auprès des coiffeurs. Avec plus de 10 000 activités de coiffeurs indépendants déclarées, le secteur de la coiffure à domicile à doublé en 6 ans et représente plus de 15% du secteur global, pour environ 5% du chiffre d'affaires.



repartition-coiffeurs-domicile-franceNéanmoins, force est de noter une répartition inégale de la profession de coiffeur à domicile en France. En moyenne, la France dispose de 0,8 coiffeur indépendant pour 10 000 habitants. Néanmoins, on trouve dans le Lot (46) près de 2 coiffeurs à domicile pour 10 000 habitants, alors que ce chiffre tombe à moins de 0,5 pour les Pyrénées Orientales (66). On remarquera sur la carte ci-contre une grande concentration des coiffeurs à domicile dans les régions centre et ouest, alors que les coiffeurs indépendants sont quasiment inexistants dans les régions Nord et Sud.

Bien que les disparités territoriales soient importantes dans la pratique de la coiffure à domicile, ce concept séduit de plus en plus de jeunes. Quelles en sont les raisons ?

fleche12 Les investissements réduits pour le commencement de l’activité. En cette période de morosité économique généralisée, il est de plus en plus difficile de trouver des financements pour le lancement de son activité. Aussi, l’achat d’un salon nécessite des investissements initiaux coûteux (achat du droit au bail, achat de matériel…). La coiffure à domicile permet de se lancer dans le monde de la coiffure sans avoir besoin de débourser de fortes sommes.

fleche12 L’exigence des diplômes moins élevée : la ou il faut disposer de son Brevet professionnel pour ouvrir un salon de coiffure, la coiffure à domicile requiert uniquement le CAP. Les créations d’activités indépendantes sont bien souvent le fait d’anciens salariés qui ne souhaitent plus travailler en salon, mais qui n’ont pas pris la peine de continuer à se former.

fleche12 La tendance démographique de la France : on le sait tous, la France est un pays vieillissant. Ainsi, il est de plus en plus difficile pour une certaine tranche de la population de se déplacer dans un salon de coiffure. Ce n’est pas pour autant que ces personnes ne souhaitent pas se faire belles. La coiffure à domicile répond ainsi à un changement majeur dans les habitudes de consommation des français.

fleche12 Les coiffeurs à domicile profitent de l’essor considérable des services à la personne. La loi de défiscalisation des services à la personne est également une aubaine pour les coiffeurs à domicile. Au même titre qu’une femme de ménage, les appels à des coiffeurs à domicile peuvent être déduits des impôts.

fleche12 La désaffection des zones rurales : de plus en plus, les jeunes générations migrent vers la ville, désaffectant les milieux ruraux. La ou des villages disposaient d’un coiffeur auparavant, les jeunes ne sont plus la pour reprendre les fonds de commerce. Ainsi, on constate une forte présence des coiffeurs à domicile dans les régions rurales (ex : en île de France, près de 820 entreprises de coiffure à domicile sont recensées, principalement sur les zones de l’Essonne, les Yvelines et le val de Marne, zone moins urbanisées que Paris par exemple).

Il est tout de même important de nuancer cette analyse chiffrée du secteur de la coiffure à domicile, qui ne prend pas en compte les extras que peuvent faire certains coiffeurs en parallèle de leur activité professionnelle. En effet, comme tous les services à domicile, bien souvent, les coiffeurs à domicile se font également régler au noir.

Attention également à ne pas sur-considérer ce nouveau mode de consommation de la coiffure. Soit, la coiffure à domicile répond aux attentes d'une population en migration dans ses habitudes de consommation, mais il ne faut pas oublier que les entreprises de coiffure à domicile étant pour la plupart des entreprises unipersonnelles, celles-ci ne remplissent pas leur rôle de formation des nouvelles générations de coiffeur (un coiffeur à domicile ne prend pas d’apprenti par exemple).