Coiffure à la London Fashion Week

Le 10/06/2013 à 08h00 - Trend Zone

La London Fashion Week s’est déroulée du 15 au 19 février. Comme à l’accoutumée, les défilés des créations des designers se sont accompagnés de défilés de stars et de personnalités coiffées de façon ingénieuse. Il va de soit que la coiffure a également fait son show sur les catwalks.

Question de mèches
Sur le défilé Roskanda Ilincic, les brindilles portaient leurs mèches plaquées devant les oreilles avec un chignon discrètement bombé à l’avant de la tête. Des deux côtés du visage, on pouvait noter une mèche pendante. Julien Macdonald a imaginé ses mannequins avec longues mèches encadrant leur visage.

Histoire de franges
Daks a offert à ses beautés une frange casque. Elles ont défilé le visage orné d’une raie sur le côté, les cheveux plaqués sur le haut de la tête et se terminant en nœud sur la nuque. Zoe Jordan a opté pour des franges mi-longues et effilées au niveau des pointes. Christopher Kane a préféré voir les franges atteindre les sourcils de ses mannequins. Quant à Mary Katrantzou, elles sont strictement rectilignes et au passage des tempes, elles s’adoucissent en formant un arrondi. Enfin, Clements Ribeiro n’a pas hésité à réinventer la mèche en lui accordant une touche grunge.

La queue de cheval
Cette saison, Peter Pilotto a parié sur des cheveux extrêmement laqués. L’ensemble de la crinière est ramené en arrière pour finir en chignon. Jonathan Saunders a lissé la queue-de-cheval de ses filles en ayant pris soin au préalable de ramener leurs cheveux sur leur nuque. Julien Macdonald a exigé de ses coiffeurs qu’ils fassent un travaille de coiffée-décoiffée sur la queue-de-cheval de ses tops. Il en résulte quelques mèches humides, célébrant leur liberté, sur le visage des filles.

Les chignons
Temperley London a apporté une révision au chignon bourgeois. Il a fait subir aux cheveux deux traitements : plaqués sur le devant et bombés à l’arrière. Jasper Conran a mis à l’honneur le chignon de danseuse. On a alors droit à un chignon minuscule sur la nuque et des cheveux légèrement bombés et texturisés.

FW London

Longueur, volume, liberté et naturel
Burberry Prorsum a rendu ses lettres de noblesse au lâché naturel qui consiste à tout simplement laisser ses cheveux lâchés. Christopher Kane a demandé un carré effilé pour permettre aux cheveux d’apparaître lâchés et lissés sans une impression de laisser-aller. Mulberry a préféré la tresse diadème, coiffure sage et innocente. Issa London a ressuscité le brushing, symbole de romantisme et de sobriété. John Rocha s’est constitué une armée de wild crêpé : les cheveux de ses amazones sont lâchés et dans le même temps crêpés.

Plaqué, laqué et effet mouillé
Erdem a intimé l’ordre à ses mannequins de défiler avec une raie droite rigoureusement dessinée et les cheveux tirés derrière les oreilles. Bora Aksu abuse du gel pour maintenir une coiffure complexe où les tresses ont le dernier mot.

Les inclassables
PPQ séduit par ses boucles rétro mariées à un rouge à lèvres rouge des plus excentriques. Vivienne Westwood corrige le blond hitchockien en le transcrivant à une chevelure bouclée. Marios Schwab a souhaité des longueurs crêpées afin de créer un volume délicatement décoiffé.

Articles recommandés

  1. Leonardo Di Caprio : évolution de sa coiffure au fur et à mesure de ses films Leonardo Di Caprio : évolution de sa coiffure au fur et à mesure de ses films
  2. Voici les plus belles coiffures des oscars ! Voici les plus belles coiffures des oscars !
  3. Zoom sur les plus belles coiffures des MTV Movie Awards Zoom sur les plus belles coiffures des MTV Movie Awards
  4. Top 15 des coupes de cheveux mythiques qui ont marquées l'histoire Top 15 des coupes de cheveux mythiques qui ont marquées l'histoire