Le One shoulder

Le 24/06/2013 à 08h00 - Trend Zone

Le One-shoulder, coiffure glamour par excellence, revient avec fracas pour cette année 2013. Le principe est simple : vous détachez vos cheveux puis vous les ramenez par-dessus l’une de vos épaules ce qui crée une cascade de sensualité. Comme souvent, la tendance a été colportée par les red carpet. Eva Longoria, Kristen Stewart et Rihanna ont joué les avant-gardistes dans le domaine. L’influence des Fashion Week automne-hiver 2013-2014 n’a pas été en reste. Alors, pour la prochaine saison, oseriez-vous jouer la séductrice hors pair en adoptant le one-shoulder en cascade ?

one-shoulder

Le principe

Lorsque l’on parle de One-shoulder ont retiendra trois avantages : simplicité de réalisation, allure chic et glamour, passe-partout.
Dans sa version la plus décomplexée, la One-shoulder ne nécessite aucun passage en salon ni l’intervention d’un coiffeur à domicile. La technique consiste dans un premier temps à brusher votre chevelure ou à la passer au fer à boucler. Puis, vous la lâchez sur une épaule. Si vous souhaitez un one-shoulder en volume, vous bouclez légèrement vos pointes pour avoir une crinière timidement ondulée. Pour des réalisations complexes, voire même originales, les mains expertes d’un professionnel sont tout de même nécessaires.

Le One-shoulder est synonyme de séduction raffinée. La coiffure est épurée sans faire tomber celle qui la porte dans une banale monotonie. Elle est quelconque, mais n’entraîne nullement dans cette image de chute. Au contraire, la coiffure offre une allure audacieuse, un brin provocatrice, tout en imposant des limites. Celle qui est coiffée du one-shoulder est inaccessible. Elle est la seule à décider de qui peut la suivre, et elle le fait avec retenue, car elle ne séduit pas au moyen d’un vulgaire « rentre-dedans ». Et le comble du raffinement est atteint lorsque le one-shoulder est matché à une robe bustier !

Enfin, coiffure de séductrice, le one-shoulder n’en n’est pas moins celui des « fainéantes » qui pour autant se soucient de leur apparence. Le one-shoulder se porte aussi bien avec une tenue décontractée (en été, à la plage par exemple) que pour les grandes occasions.

 

Une tendance qui a décollé en 2012

En 2012, une brochette de personnalité s’est distinguée avec leur one-shouler tout particulièrement lors du 65ème Festival de Cannes. Certaines comme Angelina Jolie ou Anne Hathaway ont opté pour une coupe stricte avec un brushing impeccable, des boucles bien définies et un maquillage choisi avec parcimonie. Il y a également celles qui aiment se la jouer « artificiellement » décontractée. Ce fut le cas de Kristen Stewart et Blake Lively qui ont fait une fixation sur le one-shoulder effet coiffé-décoiffé.

 

Confirmée lors des Golden Globes

La 70e cérémonie des Golden Globes a suivi les pas de la croisette en matière capillaire. Cette fois-ci le one-shoulder a revêtu une allure légèrement rétro où les boucles ont fait loi. Jennifer Lopez, Megan Fox, Heidi Klum, ou encore Jessica Alba se sont faites les dignes ambassadrices de ce mythique style capillaire (on l’arborait déjà dans les années 20 !).

 

Le One Shoulder aux fashion-week 2013

Le one-shouler a été abondamment vu sur les cartwalk dans des déclinaisons aussi excentriques qu’impressionnantes : une raie excentrée chez Fedel-Fedel et Jena Théo, chevelure crêpée chez Hakaan, en total wawy chez Saunders et Mohapatra … la créativité des coiffeurs a visiblement trouvé leur terrain d’épanouissement dans le one-shoulder !

À vous de jouer maintenant !