Label développement durable dans la coiffure

Le 23/05/2013 à 08h00 - Infos coiffure

Au même titre que beaucoup d'autres acteurs économiques en France, le monde des coiffeurs possède maintenant son propre label qui certifie un comportement éco responsable, appelé "Mon Coiffeur s'engage". Comment un coiffeur est-il concerné par le développement durable? Quels sont ses moyens d'actions pour lutter contre le gaspillage d'énergie? Comment ce label accorde-t-il ou non son approbation à un salon?

Le développement durable fait à présent partie des préoccupations quotidiennes de la majorité des français, 87% des français selon le label. Mais concrètement de quoi s'agit-il? Il n'est pas uniquement question de parler d'économies d'eau ou de tri des déchets, mais bien d'une démarche de développement du salon de coiffure en prévoyant les conséquences de ses actions de manière durable. Un exemple minime mais concret permet de le vérifier : le service de boissons chaudes au client pendant l'attente. Servir le café dans un gobelet en platique plutôt que dans une tasse présente un avantage immédiat, l'absence de vaisselle et donc de perte de temps. Mais au regard du développement durable, servir le café dans une tasse présente un double avantage dans le temps : absence de frais pour acheter les gobelets, réduction des déchets à trier.

Le développement durable concerne également la gestion du personnel. La dangerosité des produits pour la santé des coiffeurs ou l'absence de matériel de protection face à de produits agressifs à long terme est également considéré comme une attitude peu responsable.

Mais revenons à nos moutons. Les salons de coiffure font très largement partie du quotidien des français, hommes ou femmes à tout âge. C'est peut être avec la boulangerie, une des seules boutiques qui brasse une population aussi diverse. C'est en partant du postulat que le salon de coiffure se retrouve au quotidien de tous les français que le label Mon Coiffeur s'engage a trouvé sa place.

Recycling and environment protection concept

La certification se déroule en quatre étapes :

- Un premier bilan s'impose. Vous réalisez un bilan complet de la situation de votre salon sur le point de vue du développement durable, ses points forts et ses points à améliorer.

- Une fois le référentiel complété selon le bilan que vous avez fait, il faut contacter un bureau de certification pour qu'il réalise un audit du salon en matière de développement durable et qu'il établisse ou non un avis de conformité avec les normes du label.

- Retourner le tout aux Institutions de la Coiffure

- Une fois que les décisionnaires ont votre dossier de demande en main, la commission d'attribution va étudier votre dossier pour attribuer ou non le label "Développement durable, mon Coiffeur s'engage" pour une durée de trois ans. Le label contient une, deux ou trois étoiles, ce qui laisse une possibilités aux salons de progresser dans leur démarche.

Cette démarche est relativement nouvelle et n'est peut-être pas parfaite. Cependant, son succès montre que les coiffeurs sont de plus en plus sensible à une gestion éco responsable de leur salon. Que ce soit dans la culture d'entreprise du salon, pour des convictions personnelles, ou même uniquement pour améliorer son image de marque, la planète et la race humaine ne s'en porteront que mieux!