Le lissage Brésilien passé de mode?

Le 27/05/2013 à 08h00 - Coiffeur dans le monde

La technique du lissage Brésilien permet de lisser de manière durable les cheveux crépus, frisés ou simplement bouclés. La mode des cheveux lisses a porté le développement du lissage à travers le monde entier et notamment en Amérique Latine, en Afrique et dans le sud de l'Europe. Mais cette méthode commence à perdre des adeptes qui sont fatiguées du diktats des cheveux lisses. Et c'est dans le pays d'origine du lissage Brésilien que naît un salon spécialisé exclusivement dans les boucles et les frisettes.

Au Brésil, en France et dans beaucoup d'autres pays dans le monde, les cheveux lisses sont mieux perçus que les cheveux frisés. Ils véhiculent l'image d'une coiffure soignée et maîtrisée, ce que l'esprit étriqué a tendance à interpréter comme le signe d'une personne soignée et maîtresse d'elle-même. Cette équation se vérifie notamment dans le monde du travail, notamment dans les secteurs très policés de la banque ou de l'hôtellerie par exemple, il est très rare de voir une femme avec des cheveux crépus ou bouclés à moins qu'ils soient attachés très serrés. Ce n'est bien entendu pas le cas pour la totalité des établissements, mais le nombre de lissages brésiliens, japonais ou de défrisages vendus durant ces dernières années attestent d'une tendance de fond des françaises à préférer les cheveux lisses.

boucle_bresilien

Mais chez les femmes qui souhaitent arrêter de se lisser les cheveux, le ras le bol des cheveux lisses n'est pas qu'une question de technique ou de coût. S'il est vrai que lisser des cheveux bouclés prend du temps et coûte relativement cher selon la technique utilisée, le problème de fond reste que ces femmes veulent parvenir à s'accepter telles qu'elles sont et non s'échiner à se faire des cheveux lisses toutes leur vie.

C'est le parti qu'a prit un salon de coiffure au Brésil, s'occuper des femmes de classe moyenne inférieure, largement majoritaire dans le pays et redonner de la valeur à leur cheveux bouclés. L'idée maîtresse est de proposer à ces clientes de dépenser un peu moins à embellir leurs boucles naturelles plutôt qu'à dépenser plus d'argent pour abîmer leurs cheveux en les lissant. Ça paraît évident mais il fallait y penser! Même la relation avec le coiffeur ou la coiffeuse s'en ressent. Celui-ci ne passe plus son temps à lisser le cheveux pour le rendre normal aux yeux de la société, mais au contraire, le met en valeur tel qu'il est.

Alors les paris sont ouverts pour voir si une telle initiative serait prise au sérieux en France où l'on verrait s'ouvrir des salons spécial boucles. Mais que les salons de coiffure se rassurent, le lissage Brésilien a toujours le vent en poupe!