Le peigne en corne

Le 16/08/2011 à 08h00 - Infos coiffure

Le peigne est, depuis de nombreuses années, l’instrument indispensable de la coiffure. Le peigne en corne est issu d’une fabrication artisanale, seules deux entreprises françaises les fabriquent encore.

Alors, quels sont les atouts des peignes en corne ? Déjà, il s’agit presque d’un objet de collection car il est rare. On retrouve plus communément des peignes en plastique dans le commerce.

L’avantage de cette matière est qu’il est antistatique, plus solide que son cousin le plastique. Il est aussi plus simple d’entretien. Le peigne en corne a aussi cet énorme avantage : celui de ne pas arracher les cheveux.

Parmi ces deux entreprises qui perdurent, un des deux dirigeants, Maxime Dalmard, a décidé de les commercialiser sur la toile. Internet est en effet le lieu idéal pour démocratiser ce type de produit. Cela permet aussi de mieux les faire connaître.

Pour les chauvins, il faut aussi faire attention car plusieurs sites proposent des peignes en corne qui, pour la grande majorité, ne sont pas de fabrication française. La corne est une matière naturelle qui reste encore travaillée manuellement. C’est un véritable travail d’artisan qui demande beaucoup de minutie.



La médecine chinoise, qui est une référence en soi, préconise de se peigner souvent les cheveux car cela stimule la circulation du sang au niveau du cuir chevelu. Ces peignes en corne sont très prisés dans les pays asiatiques. Ils sont, en effet, un excellent gage de qualité et offre de nombreux avantages comme la disparition de l’électricité statique, un confort de coiffage inégalable, une brillance et une beauté capillaire incomparables, le respect de la nature car il s’agit de matière naturelle, sans oublier l’authenticité et l’engagement social car en optant pour ce type de matériel, vous permettez à ces entreprises artisanales de perdurer et de transmettre des traditions séculaires.

Ces peignes à corne sont les plus utilisés par les personnes ayant les cheveux très frisés voire crépus. Il faut savoir que ce type de peigne est composé des mêmes éléments que les cheveux, à savoir la kératine. Il a aussi un côté relaxant et peut ainsi prolonger sa fonction en anti-stress.

Le peigne à corne a une histoire. En effet, en corne ou en ivoire, il était utilisé par les carolingiens au 8ème siècle. Lors des événements religieux, l’église l’utilisait comme purificateur : « le peigne liturgique ». Le métier a évolué d’années en années pour finalement créer une véritable corporation de « Maître Peigne ».

Aujourd'hui, on revient aux anciennes méthodes, qui sont parfois un peu plus onéreuse dans l'achat, mais ces « investissements » s'avèrent rapidement rentabilisés, car ils sont plus solides  et ne s'altèrent pas dans le temps.

L'artisanat est une valeur sure. Il faut aussi soutenir ces travaux et ce savoir faire de manière à ce que ces entreprises perdurent et continuent de transmettre leur savoir. Leur longévité est une marque de qualité, ces peignes ont toujours prouvé leur efficacité et leur valeur. On a déjà vu de nombreuses entreprises artisanales fermer leurs portes car on préfère des articles moins chers mais aussi d'une qualité beaucoup plus négligeable.