Nouvelles tendances dans les extensions

Le 03/01/2013 à 08h00 - Infos coiffure

Les extensions capillaires font des émules depuis quelques années auprès du grand public. En amont, avec le lissage brésilien, elles sont devenues les dernières lubies des marques capillaires. Ainsi, il n’y a rien d’étonnant à ce que le secteur ne cesse d’évoluer, d’innover. D’ailleurs, les extensions capillaires étaient présentes sur la majorité des stands présents les 23 et 24 septembre au salon Mondial Coiffure Beauté à Paris. Les exposants, fabricants et experts capillaires, ont profité de ce rendez-vous annuel pour présenter leurs dernières innovations en matière de techniques de pose. Les designers pour leur part n’ont pas manqué de dévoiler les dernières tendances.



 Une demande en constante hausse

La demande connaît une croissance exponentielle en dépit du coût de « l’opération ». Il peut en effet rapidement atteindre les 1000 euros lorsqu’il s’agit d’une extension intégrale, c'est-à-dire que c’est toute la chevelure qui bénéficie d’une extension et non quelques mèches. À noter que les tarifs varient en fonction des cheveux utilisés : synthétiques (moins chers) ou naturels (extrêmement chers). Ces derniers proviennent généralement d’Inde.

 Des techniques qui conviennent aux cheveux caucasiens

À l’origine, les extensions capillaires étaient le monopole des femmes afro-américaines. Elle les utiliser pour allonger leur chevelure, pour leur offrir du volume et même pour leur donner des reflets. Pour fixer les mèches, ces femmes commençaient par former des nattes en raies ou en spirales avec leurs cheveux. Puis, elles cousaient l’extension sur leurs cheveux à l’aide d’une aiguille spéciale. Aujourd’hui, des méthodes de fixation adaptées à la nature des cheveux caucasiens ont vu le jour. Il y a d’une part la technique de pose à chaud. Celle-ci consiste où fixer l'extension au moyen d’un point de kératine synthétique, lequel sert en fait de colle. La kératine fond à la chaleur puis durcit en refroidissant. D’autre part, il existe la technique de fixation à froid. Cette fois-ci, le procédé se fait avec des capsules et d'une pince spéciale. Ils permettent de clipper les mèches à la racine des cheveux. Aujourd’hui, c’est cette méthode qui est de plus en plus utilisée.

 La technique de fixation par bandes adhésives

Il y a une troisième méthode d’application qui commence à être appréciée. Elle consiste en de simples bandes adhésives à coller sur la racine des cheveux et sur lesquelles on place l’extension. Cette technique est rapide et niveau esthétique, elle est presque invisible. En outre, elle convient parfaitement aux  cheveux fins qui ne supportent pas la chaleur. Enfin, cette technique est beaucoup moins coûteuse puisque les extensions peuvent être posées à domicile sans l’intervention d’un professionnel. Moins cher également, car ont peut les réutiliser quatre fois et chaque fois, elles durent 8 à 10 semaines.

 Les mèches colorées, star des salons

Cette année, les mèches colorées, voir fluo, ont la côte quel que soit le lieu. Même les grands créateurs de mode n’ont pas échappé à la tendance. Les mèches en plumes naturelles commencent également à faire parler d’elles. Il s’agit souvent de plumes de coq. Ces extensions en plumes sont faciles à poser et peuvent être gardées deux mois au minimum. Elles ne sont pas altérées par les lavages, coiffages, lissages et brossages à répétition.

Articles recommandés

  1. Apple Watch : quelle utilité pour les coiffeurs ? Apple Watch : quelle utilité pour les coiffeurs ?
  2. Extens Hair, l’extension de cheveux qui a une longueur d’avance Extens Hair, l’extension de cheveux qui a une longueur d’avance
  3. Des extensions retrouvées sur la tête d'une femme de l'Egypte antique Des extensions retrouvées sur la tête d'une femme de l'Egypte antique
  4. Un révolution pour fixer vos extensions Un révolution pour fixer vos extensions