Le Tie and Dye

Le 10/04/2013 à 08h00 - Trend Zone

Cette technique de coloration en vogue chez les stars depuis quelques années tend à se démocratiser aux Etats-Unis et en Europe. Nouvelle tendance à la pointe ou effet ringard et dépassé, chacun y va de son petit avis pour qualifier le tie and dye.

Le tie and dye est une technique de mèches qui, à l’inverse du balayage, consiste à partir d’une base foncée ou neutre pour éclaircir de quelques tons jusqu’aux pointes. On peut garder un effet naturel, ou choisir volontairement un effet plus marqué. La coloration la plus courante se fait sur cheveux châtains clair pour arriver au blond. Mais certaines brunes optent également pour cet effet en partant d’une base foncée pour réaliser un dégradé allant du marron chocolat à l’acajou. D’autres, qui ont moins froid aux yeux, ou qui travaillent dans un milieu dans lequel on peut arriver avec les cheveux arc-en-ciel, choisissent de travailler cette coloration en orange flashy, rose, bleu ou vert.

En fait, le résultat de cette coloration dépend surtout de la qualité avec laquelle elle a été réalisée. Pour un beau tie et dye « châtain-blond », il faut surtout s’attacher à créer un effet naturel. Au départ, cet effet est destiné à donner l’impression que la femme en question revient de vacances, après avoir passer deux semaines à apprendre à surfer sur la côte Australienne ou Hawaïenne.

Tie-and-dye-blond

Tout le secret du résultat va alors résider dans le fondu du dégradé qui doit être discret et intégré à la couleur de la base de départ. Le piège à éviter est de tomber dans un effet tigré ou carrément bicolore. Si les coupes bicolores sont tendances en ce printemps 2013, cet effet est très peu crédible à l’horizontale et à mi-longueur, surtout s’il s’agit de faire croire que l’on vient juste de rentrer de vacances, et que ses pointes blondes sont uniquement dues au soleil… « Si, si je t’assure ! »

Idem pour les brunes qui souhaitent se lancer dans le tie and dye, avec une base de cheveux noirs, le dégradé éclaircissant doit se faire en douceur pour éviter l’effet « racines » un poil cracra. En revanche, côté nuances, les brunes ont plus de choix que les blondes : marron glacé, chocolat, châtain clair, acajou ou auburn… La nuance à choisir dépend surtout de la couleur du teint de la femme en question évidemment de ses goûts.

Tie and dye rose

En revanche, pour celles qui aiment le rose, le vert, le bleu ou autre couleur capillaire quelque peu improbable, le dégradé fondu naturel est très difficile à réussir. A part peut-être sur une base de cheveux noirs pour finir sur des pointes bleu nuit ou vert foncé.

Si l’on se sent prête à porter des couleurs flashy, mieux vaut alors faire une coloration des racines aux pointes et assumer carrément un style manga, plutôt qu’un tie and dye qui donnera davantage un aspect « racines » que de belles mèches.

Bref, le tie and dye peut faire des merveilles de nuances dorées comme des horreurs qui ressemblent à des colorations laissées à l’abandon depuis 6 mois. Mais avec les conseils d’un bon coiffeur et un entretien régulier, ça devrait aller !