Les coiffeurs dépistent le cancer

Le 15/11/2011 à 08h00 - Infos coiffure

La revue Archives of Dermatology a publié un rapport dans lequel les coiffeurs connaissent certes votre jardin secret mais sont aussi attentifs à la peau de votre cuir chevelu, de votre visage et de votre peau. Ainsi, ils peuvent détecter les anomalies dermatologiques. Selon la revue environ 37 % des coiffeurs de Huston et de ses environs son à l'affût des grains de beauté et des lésions anormales.

Les professionnels de la coiffures sont en effet habitués et reconnaissent aisément les grains de beauté pouvant aboutir à un cancer de la peau. Sans toutefois de formation particulière, ils vous informent de leur découverte avec la diplomatie et la réserve nécessaire et invitent leur clientèle à consulter un professionnel de la médecine. Ces remarques ne sont pas négligeables et doivent être prises au sérieux car, pris à temps certains mélanomes se soignent très bien et ne dégénèrent pas obligatoirement. L’œil expert du coiffeur est important car il regarde là où nous ne pouvons voir ! Leur conseil peut être vital en effet, il serait peut être intéressant de leur octroyer quelques formations médicales. Il serait également intéressant d'en faire de même pour les propriétaires et pour les personnes travaillant dans des centres de bronzage.

Il est en effet important d'éduquer les personnes sont les dangers de l'utilisation répétées des produits toxiques et la nocivité des rayons UV. En formant ainsi les coiffeurs, de nombreux cancers mortels pourraient être dépistés à temps. Alan Geller, imminent chercheur et scientifique de la Harvard School of Public Health de Boston a émis une étude allant dans ce sens. En fonctionnant ainsi, les coiffeurs canadiens auraient permis de dépister environ 20 000 grains de beauté suspect.

Attention, il ne s'agit pas d'être alarmiste et de provoquer la panique chez les clientes mais de conserver cet oeil de réserve et en cas de doute seulement, alors conseiller la personne et l'orienter vers un professionnel, vers un médecin qui saura dire exactement si le grain de beauté est dangereux ou non. Maintenant, il ne faut pas non plus stigmatiser et dramatiser, le coiffeur est pour les femmes un moment de détente et ne doit pas se transformer en un instant de stress avec la crainte de se voir découvrir un cancer de la peau. Il serait alors important de sensibiliser les coiffeurs mais ces derniers ne doivent pas se substituer aux médecins et ne pas faire de zel. Cela doit rester dans l'ordre du conseil. En fonctionnant ainsi, il est vrai que le pire peut être évité et les choses peuvent être prises en main rapidement empêchant ainsi le cancer d'évoluer.

Selon les chercheurs américains  : « Les études futures devraient se concentrer sur la création d'un dispositif fournissant une formation poussée et des supports de communication médicale efficaces aux coiffeurs, pour en faire des éducateurs profanes qualifiés capables de conseiller leurs clients avec assurance".
Pas d'inquiétude votre salon préféré restera un lieu de détente absolu.

Il est à noter que les coiffeurs sont une des rare profession extrêmement sensibilisée aux problème de santé. Preuve en est l'initiative "Coiffeurs contre le SIDA".

Articles recommandés

  1. Non contente de sa coupe, elle détruit le salon à la hache ! Non contente de sa coupe, elle détruit le salon à la hache !
  2. Non content de sa coupe, ce client mord sa coiffeuse... Non content de sa coupe, ce client mord sa coiffeuse...
  3. Son ancien coiffeur fait 600 km pour coiffer un enfant autiste ! Son ancien coiffeur fait 600 km pour coiffer un enfant autiste !
  4. La grippe A jusque dans les salons de coiffure La grippe A jusque dans les salons de coiffure