Réussir vos tresses cet été

Le 07/07/2014 à 14h12 - Trend Zone

Ce printemps, les tresses ne font pas encore leurs adieux. Cependant, elles se dotent d’un nouvel ADN : elles sont légèrement ébouriffées malgré des contours quelque peu nets. Les coiffeurs parlent de tresses floues. Si ces dernières dominent les tendances de l’été, d’autres modèles coexisteront avec elle.

Réaliser une tresse faussement décontractée
Cette caractéristique de la tresse offre à la coiffure une allure naturelle. Le floutage est obtenu en extirpant de façon arbitraire des mèches fines de la natte. Cette dernière apparaît alors comme le résultat d’un travail de tressage fait à la hâte, bien que dans la réalité, ce soit tout à fait le contraire : la matière a été minutieusement tressée avant d’être retouchée pour obtenir cette allure négligée.
Pour réaliser une natte floue, il faut avoir au moins une chevelure à longueur d’épaule ainsi que des cheveux épais. Dans un premier temps, on réalise une tresse stricte. Puis, on desserre la tresse sur toute sa longueur pour qu’elle devienne plus oui moins lâche. On peut même passer un léger coup de peigne sur la natte. Par ailleurs, on ébouriffe légèrement la matière située sur la tête afin que l’effet négligé soit plus ou moins généralisé.
Tresse floue

Réaliser la tresse des globes-trotteuses qui n’ont jamais le temps
Il s’agit ici de la fameuse tresse amazone. Tout le travail est effectué sur des cheveux parfaitement secs. Commencez par répandre de la poudre texturisante sur l’ensemble de la chevelure afin de lui donner du corps et la rendre facile à travailler. Pour une allure davantage sauvage de la coiffure, il faudra jouer sur les contrastes. Créez une raie centrale et plaquez la chevelure située sur la tête avec un gel, de manière à obtenir un effet mouillé. Appliquez le gel jusqu’à mi-longueur et à partir de là, prenez des mèches une par une. Certaines sont torsadées, d’autres tressées (3 ou 4 brins), quand d’autres sont juste croisées. Regroupez cet ensemble hétérogène en 2 gros paquets, placez une lanière de cuir au milieu et servez-vous de ces trois éléments pour réaliser grossièrement une épaisse natte à trois brins. 
Tresse amazone

Des dreadlocks éphémères
À moins d’en être fan, il n’est pas question ici de se faire des dreadlocks permanentes. Il existe en effet sur le marché des dreads synthétiques que vous pouvez aisément incorporer à votre chevelure par tressage. Lorsque vous en avez envie, vous les fixez. Et vous les retirez lorsque vous en êtes las. À noter toutefois qu’il faut compter près de 2 heures pour les poser et on peut les garder 2 mois au plus. Les modèles sont extrêmement variés puisqu’on trouve de toutes les épaisseurs, de toutes les longueurs et de toutes les couleurs. Enfin, si vous ne souhaitez pas des dread synthétiques, vous pouvez envisager de porter des extensions avec lesquelles vous façonnez vos dreadlocks. 
Dreadlocks ephemeres femme

Déclinaisons de la tresse africaine
Avec une tresse africaine, vous pouvez très bien obtenir une jolie couronne dressée tout autour de la tête ou une demi-couronne réalisée à l’arrière de la chevelure. Pour une coiffure élaborée, à porter en soirée par exemple, concoctez un chignon bas au niveau de la nuque. Puis, réalisez deux tresses africaines, chacune partant d’un côté de la tête et se rejoignant sous le chignon. Le recours à un coiffeur est cependant nécessaire si vous souhaitez réussir cette coiffure.
Tresses africaines