Se brûler les cheveux, le nouveau "traitement" tendance !

Le 07/07/2015 à 15h18 - Expert Zone

Un nouveau traitement est en train de prendre de l'ampleur au Brésil... Connu sous le nom de Velaterapia, ce "traitement" est en train de gagner en popularité au Brésil, depuis que de nombreux mannequins comme Alessandra Ambrosia ou Barbara Fialho en font la promotion sur les réseaux sociaux. Un traitement que la star Alessandra Lombrosio semble avoir adopté depuis peu, mais qui est utilisé par Barbara Fialho depuis 2014. 
L'idée derrière ce soin miracle est de brûler les pointes des cheveux, afin de donner une apparence plus brillante et plus souple aux cheveux. Selon ses adeptes, cette technique aurait pour objectif de "cautériser" les cheveux. En effet, la flamme cautériserait le cheveu, laissant derrière de nombreux nutriments nécessaires aux cheveux pour se régénérer. Cela permettrait également de supprimer les pointes fourchues, et de rendre aux cheveux leur imperméabilité détériorée par les brushings et d'autres produits chimiques. 

En ce qui concerne le protocole, le coiffeur divise la chevelure en de nombreuses mèches, qu'il fait ensuite passer sous le feu de la flamme, en bougeant avec précaution de haut en bas sur la mèche enroulée. Le processus prend deux à trois heures pour être complet, et pourrait être réalisé sur n'importe quel type de cheveux. Il serait particulièrement pour les cheveux secs et abîmés, suite à des colorations trop fréquentes. Le traitement est populaire en Amérique du Sud depuis les années 60, ou de nombreuses femmes réalisent ce traitement directement chez elles (avec les risques que cela comporte). 

Bien entendu, le soin divise. "En passant la flamme sur les mèches de cheveux, vous rendez le cheveu vulnérable, en particulier la fibre. Ce qui a pour conséquence d'avoir des cheveux moins résistants" déclare une spécialiste de la clinique pour cheveux Philip Kingsley à New York. "Il existe de nombreuses autres façons de supprimer les pointes fourchues. Je ne m'y aventurerai pas en ce qui me concerne". 

Et vous, qu'en pensez-vous ? À essayer en France ?