Se former au CAP Coiffure gratuitement

Le 25/03/2014 à 07h11 - CAP et BP Coiffure

Par le biais de différents organismes, il est possible de suivre gratuitement un cursus de formation en vue d’obtenir un CAP en coiffure. Ces formations gratuites s’adressent aussi bien aux demandeurs d’emploi qu’aux professionnels désireux de se reconvertir dans la coiffure.

Le financement par le Fongecif
Ceux qui veulent se reconvertir dans le métier de la coiffure et passer un CAP peuvent bénéficier d’un financement accordé par le Fongecif. Cette option s’ouvre également à ceux qui ont déjà exercé la profession sans être titulaires du diplôme. Ce financement peut aller jusqu’à 100 % des frais de scolarité.
D’emblée, il convient de préciser que le Fongecif ne peut être accordé qu’à ceux qui sont déjà dans le monde du travail, mais qui souhaitent suivre une formation en vue d’obtenir un diplôme. Le salarié intéressé formule alors une demande de CIF ou Congé Individuel de Formation, un droit salarial qui, lorsqu’il est exercé, permet à l’employé de quitter temporairement son entreprise. Cette formulation doit se faire 60 jours avant le début du stage si celui-ci dure moins de six mois. Si la formation excède un semestre, la demande de CIF se fera 120 jours au préalable. Le salarié présentera au Fongecif une autorisation d’absence écrite émanant de son employeur. Cette autorisation doit être obtenue 30 jours avant le début du stage au plus tard.
A l’étude du dossier, le Fongecif peut décider de prendre en charge totalement ou partiellement le salaire de l’employé ainsi que l’ensemble ou une partie de ses frais de formation. Cet organisme paritaire de gestion du CIF peut également refuser toute prise en charge dans deux cas : la demande du salarié ne correspond pas à un stage de formation ou l’organisme fait face à une insuffisance budgétaire.

Le financement à travers la VAE
Ceux qui exercent déjà dans le monde de la coiffure, mais qui ne sont pas encore titulaires d’un diplôme peuvent passer par un cursus de validation des acquis de l’expérience ou VAE pour obtenir un CAP en coiffure. Il sera alors question de passer en revue toutes les compétences professionnelles acquises pendant les trois dernières années au moins. Un jury de validation accorde une partie du diplôme visé, et l’autre partie sera attribuée à l’issue d’une formation. Pour accéder à cette formation, le salarié signe une convention avec l’employeur et l’organisme chargé de la VAE visée. Dans ce document figure la période requise ainsi que les conditions de prise en charge des différents frais. Lorsque la candidature du salarié est retenue pour une VAE, il conserve son statut, notamment tout ce qui est relatif à la protection sociale et à la rémunération.

Le financement par Pôle Emploi
Sous certaines conditions, Pôle Emploi fournit un financement aux demandeurs d’emploi désireux de suivre une formation pour un CAP coiffure.  Ce financement ne met aucunement fin à l’allocation d’aide au retour à l’emploi ou ARE. Cette allocation prend juste une autre forme : l’allocation de recherche d’emploi formation (AREF).
Pour bénéficier de ce soutien financier de Pôle Emploi, il suffit de prendre contact avec son conseiller qui soumettra un plan de formation. Une fois que ce plan est validé par les parties prenantes, le conseiller remplit le dossier d’allocation. Lorsque toutes ces démarches sont achevées, le demandeur d’emploi peut commencer sa formation, et remettra une attestation d’entrée en formation à Pôle Emploi pour que l’AREF soit versée.

Articles recommandés

  1. Combien d’apprentis mon salon de coiffure peut-il accueillir en même temps ? Combien d’apprentis mon salon de coiffure peut-il accueillir en même temps ?
  2. Le CAP Coiffure, qu'est ce que c'est ? Le CAP Coiffure, qu'est ce que c'est ?
  3. Sujets et corrigés du CAP Coiffure - Téléchargement gratuit Sujets et corrigés du CAP Coiffure - Téléchargement gratuit
  4. Sujets et corrigés de Français CAP Coiffure - téléchargement gratuit Sujets et corrigés de Français CAP Coiffure - téléchargement gratuit