Quel est le matériel nécessaire pour passer son CAP Coiffure ?

Le 27/05/2014 à 08h40 - CAP et BP Coiffure

Le CAP Coiffure, comme toutes les formations professionnelles, fait la part belle à la pratique. Il est alors nécessaire de disposer, dès le premier jour, de tout le matériel indispensable pour la formation. Le matériel nécessaire comprend aussi bien ce qui servira pour les matières directement liées à la coiffure que pour les autres disciplines dites générales. 

Le matériel indispensable pour une formation en coiffure
Dès le début de la formation pour l’obtention d’un CAP Coiffure, l’apprenti doit avoir le matériel basique nécessaire. Comme les termes "matériel pour la coiffure" englobent un certain nombre d’objets, il convient de les classifier. Le premier groupe est celui des pinces et sépare-mèches en tout genre, permettant de mieux travailler sur la chevelure, d’appliquer les produits ou de faire une coupe. La cape rigide en plastique, destinée à protéger le cou et les épaules du client ou de la cliente est également incluse dans cette catégorie, de même que le peigne et le bol qui seront utiles pour la teinte et les autres traitements faisant intervenir des produits.
La seconde catégorie est celle des brosses et peignes qui serviront à donner forme à la chevelure. Peigne hercule ou fourchette, brosse ronde ou pneumatique, fer, séchoir… n’en sont que quelques exemples. Les spécificités du matériel compris dans cette catégorie peuvent être précisées par le centre de formation.
Le troisième groupe est constitué par les rouleaux et autres bigoudis ainsi que les différents ciseaux droits, les rasoirs et les sculpteurs. Dans une quatrième catégorie seront regroupés la tête qui accueillera les perruques pour les parties pratiques des cours, le tablier de protection ainsi que le vaporisateur.
La formation pour un CAP Coiffure comprend aussi des cours théoriques pour lesquels des fournitures classiques sont nécessaires : cahiers et stylos, surligneurs, pochettes plastiques… Ces fournitures constituent la cinquième et dernière catégorie de matériel à avoir pour pouvoir suivre convenablement la formation.

Le programme de formation
D’une manière générale, le programme de formation comporte deux grandes parties. La première est celle qui touche directement la coiffure, et la seconde, les disciplines complémentaires, mais qui comptent parmi les connaissances qu’un coiffeur doit avoir.
Dans le premier volet figurent donc les cours de coupe, de mise en forme et de traitement divers. La permanence, les techniques de lavage, de teinte et de frisage en font partie. Les notions d’hygiène et de microbiologie appliquée sont également comprises dans ce chapitre. La microbiologie appliquée est utile pour savoir sélectionner les produits qui correspondent le mieux à la typologie du cheveu. Un bon coiffeur doit aussi savoir accueillir ses clients, les conseiller et leur fournir toutes les informations dont ils peuvent avoir besoin sur les traitements capillaires par exemple. Ce savoir-faire  est transmis dans le cadre de la formation. Il en va de même pour l’enseignement artistique, car le coiffeur ou la coiffeuse peut être amenée à travailler sur un plateau de cinéma ou dans l’univers de la mode.
Le second volet d’un CAP Coiffure rassemble les matières dites générales, c’est-à-dire quelques-unes de celles qui sont enseignées dans l’enseignement général. Les mathématiques, le français et l’histoire-géographie en font partie.

Matériel CAP Coiffure