Stéphane Amaru et faux avis clients sur le web

Le 19/04/2012 à 06h59 - Infos coiffure

Je viens de recevoir le dernier numéro de Biblond, et comme à mon habitude, j'ai dévoré l'article de Stéphane Amaru. J'aime énormément la plume de Stéphane, et les conseils qu'il prodigue sont la plupart du temps très justes.

Jusqu'à ce que je lise l'article du numéro 26 "Profession : Recruteur de clients". Stéphane y prône la nécessité pour les coiffeurs de déposer de faux avis positifs sur les blogs / forums / sites d'avis de consommateurs afin de parler en bien de son salon. "J'entre dans la discussion. je demande à Eric (ndrl. le gérant du salon en difficulté) de me parler de son salon, de son expertise. Pendant ce temps, je note tout sur le post en me faisant passer pour une cliente du salon qui souhaite complimenter Eric." Je crois que j'hallucine...



"Top ce salon...". "Les meilleurs coiffeurs de la ville...". "Un super salon, super ambiance...". C'est tentant... Se faire passer pour un client, et vanter les mérites de son propre salon, quel meilleur moyen pour "soigner" la e-réputation de son salon. C'est vrai après tout, les articles sur le web restent dans la durée, et les recherches sur google devraient vous amener pas mal de notoriété. Jusqu'au jour ou vous tombez sur un commentaire comme celui-ci : "Sérieusement, je ressors de ce salon, les avis ont été écrits par la gérante, c'est sûr...".

Déposer des faux avis sur les sites, c'est de loin la pire des choses qu'un salon de coiffure puisse faire.Tout d'abord parce que c'est illégal. Il existe une jurisprudence contre un salon de massage parisien qui a été contraint de payer une amende pour avoir spammé plusieurs site d'avis de consommateurs de faux avis.Et l'état français est en train de faire passer une loi sanctionnant fortement le dépôt de faux avis (cf. les démarches en cours de l'AFNOR).

Ensuite, il faudrait veiller à ne pas prendre les internautes pour des débiles. Vous pensez sincèrement que les internautes sont dupes, et qu'ils ne voient pas les faux avis? Il ne faut pourtant pas aller chercher bien loin... Un profil qui assassine tous les salons d'une ville sauf un? Un profil qui laisse 32 avis positifs sur le même salon de coiffure? 17 comptes qui laissent 17 avis à 3 minutes d'intervalle sur un salon? Un avis qui ne fait pas part d'un point moins positif que les autres? Soyons sérieux 2 minutes et parlons de crédibilité un peu...

Alors si vous voulez vous exprimer, soyez franc et honnêtes, et exprimez vous au nom de votre salon. C'est d'ailleurs le thème de l'article que j'ai écrit et qui sera publié dans le Biblond n° 27, ironie du sort. Et au lieu d'appliquer "la règle de 4" prônée par Stéphane Amaru (4 faux avis par jour), utilisez ce temps pour soigner vos clientes et pour les inciter à laisser un avis sur votre salon. Les retombées seront bien plus positives pour votre activité.

Monsieur Amaru, je n'ose pas imaginer les retombées de la communauté des blogueuses si elle tombe sur cet article. Vous manquez clairement de respect aux clients et aux éditeurs de sites, et vous allez à l'encontre des pratiques établis du web dans le but de servir votre propre intérêt. "Est ce que j'exagère?". Vous n'exagérez pas, vous abusez...