Stratégies Internet des coiffeurs

Le 11/12/2009 à 09h39 - Infos coiffure

Comme vous l'avez probablement remarqué, je suis un fan d'Internet. Outre le fait que j'en fasse mon métier, je suis passionné par ce qui attrait de près ou de loin à la toile. C'est donc tout naturellement que je vous propose aujourd'hui une analyse des stratégies web mises en place par les grands noms de la coiffure en France, mais également par les coiffeurs indépendants.



fleche12 Pourquoi le web devient une évidence auprès des coiffeurs?

Il n'y a qu'à regarder les tendances que nous donne google sur les mots clefs relatifs au monde de la coiffure :

coiffeur-trends coiffure_trends

Alors que tirer comme conclusion de ces graphiques? Et bien tout simplement que le nombre de recherches des mots "coiffeur" et "coiffure" ont été multipliées par 5 en moins de 5 ans. On comprend donc l'importance de disposer d'un site web pour les salons de coiffure. De plus, le web est un excellent relai de communication à coût réduit.



fleche12 Comment les coiffeurs communiquent-ils sur le web?


Pas de recette magique, mais force est de constater qu'il existe 3 manières différentes d'approcher le web.

- Les sites "vitrine"

Par site vitrine, j'entends les sites internet qui ne sont autre qu'une vitrine du salon de coiffure sur le web. Les coiffeurs passent la plupart du temps par des agences spécialistes du web, qui montent les sites de toute pièce. Il est important de noter que  les coiffeurs qui optent pour ce type de site Internet disposent d'une excellent notoriété spontanée (à l'image des salons de coiffure Tchip ou Camille Albane). Bien souvent réalisé en flash, ces sites coûtent cher à la création, mais permettent de véhiculer une image de marque travaillée. Un pari risqué pour un coiffeur indépendant en recherche de notoriété. Outre le coût important d'une telle réalisation, la solution graphiquement séduisante qu'est le flash (très souvent proposé par les agences web) est très mal interprétée par google. Il sera donc difficile de drainer du trafic sur son site.

- Les blogs

Une approche qui colle parfaitement avec l'image du coiffeur indépendant. Pas besoin de gros moyens pour créer un blog, une 15aine d'euros par an suffisent à créer son blog. Attention, quelques connaissances techniques sont tout de même requises. Je trouve personnellement cette approche très intéressante, car elle permet de créer un rapport de proximité instantané avec vos futurs clients. Attention, un blog ne devrait pas se limiter à relayer les tarifs du salon, mais plutôt à échanger autour de la vie du salon. Le blog de l'atelier M'So est l'exemple typique d'un blog qui excelle dans la matière : mises à jour régulières, présentation d'initiatives du quartier, vie du salon... On remarquera que des grands coiffeurs français semblent avoir compris l'utilité d'un tel outil de communication, à l'image d'Eric Zemmour et de son blog qu'il cumule avec son site institutionnel.

- Les réseaux sociaux (essentiellement Facebook)

De plus en plus répandus dans notre quotidien, les réseaux sociaux à l'image de Facebook semblent également être un moyen de communication privilégié pour les coiffeurs. Il est possible en effet de créer une page "fan" sur Facebook en 3 clics. Cette approche dispose de 2 gros avantages : vous profitez de la notoriété du réseau social, et vous avez la possibilité de relayer l'information très rapidement auprès de votre réseau. Un très bon exemple d'une bonne intégration de facebook dans la stratégie de communication web reste la page fan facebook du salon Alexandre. Encore une fois, la réussite de cette page dépend de la fréquence d'actualisation des informations, ainsi que la capacité des fans à réagir au post d'une information. J'en profite pour vous convier à rejoindre la page fan facebook de Meilleur COIFFEUR... ;D . On regrette tout de même la très faible présence des coiffeurs sur le nouveau réseau social en vogue, twitter.



fleche12 Un site web, c'est bien... Un site web visible, c'est mieux...

La problématique majeure de tout webmaster. Comment faire pour faire connaître mon site... Encore une fois, pas de secret, juste du travail. Le meilleur moyen de se faire connaître est de rédiger des articles qui seront relayés par d'autres sites (dans le langage google, on appelle cela du link baiting). Mais il existe de nombreux autres moyens pour faire connaître votre site : référencement payant (achat d'annonces sur google adwords par exemple), optimisation du référencement naturel (ce qui fait par exemple que Meilleur COIFFEUR remonte premier sur des recherches ciblées, comme "rachat maniatis"), campagnes de communication online... Une chose est évidente, un site bien référencé, c'est un site qui propose des articles intéressants fréquemment actualisés. Dans ce sens, le blog est un modèle de site web qui se prête parfaitement à cet exercice.

J'espère que cette analyse vous permet de voir un peu plus clair sur les différents moyens de communiquer sur le web. Mais encore une fois, pas de secret, ce qui fait la réussite d'un projet, c'est le travail et la persévérance (un site web demande en moyenne 4 mois de travail intensif, avant de voir les premiers résultats). Si vous avez un site et que vous souhaitez que j'y jette un coup d'œil, n'hésitez pas à me contacter ou à commenter cet article. Si le web vous intéresse particulièrement, faîtes le moi savoir, je ne manquerai pas de vous écrire d'autres articles sur le sujet.