Vidal Sassoon, un coiffeur de génie !

Le 10/05/2012 à 08h00 - Infos coiffure

C'est un bien triste jour pour le monde de la coiffure. Le coiffeur des stars, Vidal Sassoon, s'est éteint ce mercredi dans sa villa de Los Angeles à l'âge de 84 ans. Atteint depuis quelques années de leucémie, il se pourrait que cette maladie lui ait été fatale (la nouvelle étant à prendre avec des pincettes, la nature de la mort du coiffeur n'a pas encore été confirmée.). Une homme qui a marqué durablement le monde de la coiffure, tant par sa technique unique, que par ses innovations dans ses coupes et dans la mise en forme des cheveux. Retour sur la carrière d'un grand Monsieur de la coiffure.



Vidal Sassoon est né le 17 Janvier 1928 en Angleterre, à Londres. très jeune, Vidal et son jeune frère seront placés en orphelinat, suite au décès de leur père, leur mère ne pouvant subvenir à leurs besoins. Ils y resteront 7 ans. A l'âge de 14 ans, le jeune homme quitte l'école pour commencer un apprentissage en coiffure. En 1948, le jeune homme, fortement engagé dans la cause de l'anti-sémitisme s'engage dans les forces Israéliennes de défense, et part combattre lors du conflit Israélo-Palestinien de 1948. Avant de revenir dans le monde de la coiffure.

Sassoon a été formé par Raymond Bessone dans le salon Mayfair. En 2012, Vidal déclarera d'ailleurs "Il m'a vraiment appris comment couper les cheveux. Je n'aurai jamais réalisé ce que j'ai fait sans lui.".

Sassoon aime l'innovation dans ses coiffures. Aussi, il sera le père de la "permanente géométrique" ainsi que le style "Nancy Kwan", des coupes de cheveux révolutionnaires tant dans leur réalisation, que dans leur facilité à coiffer. Plus tard, il sera d'ailleurs reconnu comme l'inventeur de "l'architecture de la coupe". En 1963, Sassoon innove une fois de plus, et propose pour la première fois sa coupe mythique "Bob". Si la géométrie complexe de cette coupe semble impossible à mettre en forme sans forme, le coiffeur réussi l'exploit de se passer du fixant.

Dans les années 80, après avoir quitté l’Angleterre au profit des États-Unis, celui-ci revend la marque Vidal Sassoon à la multinationale Procter & Gamble, qui utilisera son nom pour des shampoings et des conditionneurs vendus dans le monde entier, avec le slogan mondialement connu "If you don't look good, we don't look good". Un de ces anciens collègues rachète également la licence d'exploitation de ses salons (nommé Vidal Sassoon), et développe l'activité des salons aux États-Unis et à l'Angleterre. La chaîne de salons sera d'ailleurs revendu au consortium américain Regis en 2002. Le coiffeur perdra tout contrôle sur ses salons en 2004.

En 2003, Sassoon se retourne contre l'acquéreur de sa marque Procter & Gamble, en déplorant que la marque Pantène absorbe la totalité des frais marketing du département coiffure de P&G, au détriment de la marque Vidal Sassoon. L'audience n'aura jamais lieu, les 2 partis ayant trouvé un accord à l'amiable.

En 2009, il est fait "Commander of the Order of the British Empire". En 2010, un document retraçant la vie du coiffeur fait l'ouverture du festival Tribeca à New-York, grandement acclamé par la critique.

Le 9 mai 2012, nous apprenons donc avec tristesse la mort du coiffeur, qui se battait depuis plus de 2 ans contre une leucémie diagnostiquée tardivement. Il semblerait que le coiffeur serait mort de mort naturelle, bien que la cause de la mort n'ait pas encore été déterminée.

Nous pleurons aujourd'hui un grand Monsieur du monde de la coiffure. Une homme charismatique, qui a dévoué sa vie à la profession. Merci Monsieur Sassoon, vos enseignements marqueront durablement tous vos confrères...