8 choses que les clients aimeraient que leurs coiffeurs arrêtent de faire !

Le 07/08/2015 à 14h48 - Infos coiffure

Suite à l'article que nous avons publié ce matin sur les "9 choses que votre coiffeur aimerait que vous arrêtiez de faire !", les débats se sont un peu enflammés sur nos pages fans. Et force est de constater que les clients des pages n'ont pas trop apprécié l'article... En effet, de nombreuses remarques un peu grinçantes ont été postées, type "Change de travail quand tu es rendu au point de chialer de la sorte ...", "Vous étonnez pas qu'il y en est qui se coupe les cheveux tout seul quand on voit la sympathie de certains coiffeur(se)s..." ou encore "Autant allez chez le boucher maintenant. J'suis sur qu'il se plaint moins ! Arrivé à ce stade il faut changer de métier, car n'est ce qu'on appelle plus communément une saturation professionnelle !". Et dans le fond, les clients n'ont pas complètement tort... 

Et c'est Ana B. qui a retenu notre attention, avec son commentaire indiquant "Et ce que le client souhaite on en parle!???". Et Ana a bien raison, on ne parle pas assez des attentes, et de ces petits trucs qui énervent les clients. Nous lui avons donc demandé de nous envoyer un mail en nous indiquant quels étaient les points qui la mettaient en rogne quand elle se rend chez le coiffeur, et la réponse est vraiment très vraie... Elle précise même qu'elle n'a jamais côtoyé de salons low cost, pas la peine de sortir cette excuse donc... :-)
Nous avons donc décidé de compiler ces reproches faits par les clients aux coiffeurs, en 8 points. Et si les coiffeurs en prennent pour leur grade, force est de constater que ces situations ont toutes été vécues au moins une fois par une cliente... 




1. "On vient pour couper les pointes et égaliser ses cheveux et qu'on se retrouve avec une coupe improbable"

Il est vrai que les coiffeurs ont la fâcheuse tendance à se laisser entraîner par leur côté artistique. Alors que l'on vient pour une simple coupe, une égalisation ou une retouche de frange, on peut très vite se retrouver avec une coupe quelque peu "olé olé"... messieurs les coiffeurs, nous ne le répèterons jamais assez, il faut écouter vos clientes.
Si on vient pour une retouche de frange, on ne s'attend pas à ressortir avec une coupe pixie... Un peu comme si vous alliez chez le boucher chercher un steak haché, et que vous ressortez avec des rognons... :-)


2. "Une fois la coupe terminée, on vous compare à une star"

Rien de plus frustrant que ça... Et de plus vexant... Vécue dans un salon de Levallois Perret : "Ah, mais comme ça, je vous jure, vous ressemblez à Amanda Lear...". Où est le compliment ? 
Quand on vient dans un salon, c'est pour ressembler à soi, pas à une autre. On attend du coiffeur qu'il embellisse notre personne, pas qu'il essaie de reproduire la dernière coiffure de Blake Lively qu'il a vu dans ELLE, alors que j'ai des cheveux asiatiques impossibles à boucler... 


3. "Quand on vous dit que l'on ne coiffe pas votre type de cheveux, trop de travail dessus"

Une situation malheureusement vécue par beaucoup de femmes, surtout celles aux cheveux bouclés... On n'a rien à faire du fait qu'il y ait beaucoup de travail sur nos cheveux, on vous demande de faire votre travail un point c'est tout...
Une frustration qui est à peu près similaire à celle du taxi qui refuse de vous prendre parce que ce n'est pas sur son chemin... 


4. "On vous fait un soin, et que vous vous en rendez compte seulement au moment de passez en caisse"

Une pratique qui est proche de l'escroquerie... Un peu comme les serruriers qui vous défoncent votre porte sans vous donner de devis. On ne le répétera jamais assez, toutes les prestations payantes supplémentaires proposées lors d'une coupe doivent être clairement annoncées, ainsi que leur prix. 
Rien de plus frustrant que de se rendre compte qu’au moment de passer à la caisse que ce petit soin proposé gentiment par la coiffeuse alors que vous avez les cheveux sous l'eau vous a été facturé alors que vous pensiez qu'il était gratuit, et que votre coupe a été majorée de 30%. "Tu le vois bien mon petit portefeuille ? Bah profites-en, parce que c'est la dernière fois qu'il met les pieds dans ton salon... ".


5. "Vous demandez un conseil à la coiffeuse et qu'elle vous met les catalogues de coupe dans les mains en vous disant de regarder, ça va vous aider."

Dans mon jargon, j'appelle ça du "foutage de gueule"... Quand on vient chez le coiffeur, c'est justement pour avoir son avis expert sur la morphologie de mon visage, et la coupe qui va bien. Pas pour que moi même je choisisse au petit bonheur la chance une coupe que je trouve pas trop mal, et qui a une chance sur 10 de me convenir... Je n'arrive déjà pas à définir si mon visage est rond ou rectangulaire, alors choisir une coupe qui va bien... 


6. "Quand on passe plus d'une demi-heure au bac avec les cheveux mouillés"

C'est samedi, c'est le rush dans le salon... Et du coup, les postes de coupe sont tous occupés... Résultat, on me fait mon shampooing (comme ça, on est sur que je ne parte pas à cause d'une attente trop longue), puis on me laisse poireauter sur le bas, les cheveux mouillés, avec cette porcelaine qui me défonce la nuque... 
Franchement, c'est trop demander de m'essorer les cheveux, et mettre une serviette dessus et de me faire attendre avec un café et des livres dans un canapé confortable ? 


7. "On vous fait une coupe qui n'est pas adaptée à votre nature de cheveux"

Un grand classique de la coiffure, on en revient à la dimension artistique du métier qui a tendance parfois à prendre le pas sur les attentes des clients... On est fin Septembre, mon coiffeur revient du Mondial Coiffure Beauté et le programme de ses shows lui a donné des ailes... Mais si, cette superbe prestation assurée par Charlie Le Mindu... Qu'est-ce que c'était beau...
Résultat, avec des étoiles encore plein les yeux, le coiffeur s'efforce à reproduire cette coiffure improbable qui l'a tant marquée sur un client, dont la nature de cheveux ne convient pas (ceci étant dit, à qui conviendrait dans la vraie vie une coupe de cheveux réalisée par le Mindu, en dehors de Lady Gaga ?).


8. "Vous essayez de vous coiffer le lendemain, après être allez chez le coiffeur, et que vous n'arrivez plus à vous coiffer correctement"

La pire des frustrations pour un client... Vous sortez de chez le coiffeur, c'est magnifique. Il faut dire que le brushing de 25 minutes doit y être pour quelque chose, mais on s'en fout... On est belle, on déambule dans les rues de sa ville avec fierté, tous les regards se posent sur nous... On organise un apéro imprévu avec ses copines pour qu'elles me disent à quel point je suis belle, ce qui ne manque pas... Bref, vous êtes la star de la journée... 
Mais le lendemain matin, catastrophe... Malgré la bonne heure et demie passée dans la salle de bain à essayer de remettre tout ça en place (ce qui me met en retard pour le rôti dominical chez belle-maman au passage), rien n'y fait, ma coiffure ressemble à un pain au chocolat... On imagine déjà belle-maman faire des remarques désobligeantes dans la cuisine à tata Jacqueline, en disant à quel point je ne me soigne pas... La frustration à son comble...
Une bonne coupe, c'est une coupe qui retombe toute seule, et qui ne demande pas plus de coiffage que ça... On arrête donc les vaporisations de laque, les coups de sèche-cheveux, de lisseurs, de fer à boucler... On veut du naturel !


Ce n'est la qu'une petite partie des reproches qui sont faits par nous, clients, aux coiffeurs... Il y en a plein d'autres : l'eau qui nous coule dans les oreilles lors du shampooing, la question hyper intime devant tout le monde dans le salon "Mais... Vous vous les êtes lavés quand la dernière fois???", les coiffeuses qui discutent entre elles et se plaignent des conditions de travail imposées par la patronne pendant ma coupe, les coupes expédiées en 10 minutes à la tondeuse (principalement pour les hommes)... 
Mais fort heureusement, la profession est en train d'évoluer, et le niveau de la qualité de service est en train, pour la plupart des salons, de se mettre au standard des attentes des clients... Mais si jamais un jour vous voyez une de ces situations arriver dans votre salon, vous saurez quoi penser... :-)