Color Bug par Kevin Murphy

Le 04/12/2012 à 08h00 - Infos coiffure

Color Bug de l'Australien Kevin Murphy est en France depuis avril et fait de plus en plus d’adeptes. Faire une expérience Color Bug c’est s’offrir une coloration de fou, une couleur pastel, le type de coloration que l’on va s’amuser à arborer les vendredis et samedis soir et dont on se débarrasse le dimanche pour être présentation au boulot le lundi !

 La genèse d’un maquillage pour cheveux

Kevin Murphy est parti d’un constat : teindre sa crinière sur un coup de tête n’est pas permise pour des raisons purement techniques. Ce qui à ses yeux est apparu comme une injustice en comparaison à toutes les fantaisies d’un jour que l’on s’autorise avec les maquillages. C’est ainsi qu’est née l’idée d’une coloration temporaire modulable dans des teintes ultra-flashy. Le Color Bug se porte seulement pour une nuit, pour le fun, le temps d’épater et de se distinguer avec des pointes vitaminées ! À l’origine, le coiffeur les a mis au point pour les défilés, mais son accessoire a fini par tomber dans l’usage commun. La raison en est que le Color Bug fait d’une pierre deux coups : on s’offre les ombré hair coloré vu sur les catwalk tout en faisant sienne la tendance des cheveux fluo ! Et tout cela, sans se soucier du lendemain, car avec le Color Bug, le lendemain appartient au shampoing.



 Techniques d’application

Concrètement, on pose la couleur sur cheveux secs, en vaporisant au préalable éventuellement un peu de laque dessus, et on s’en débarrasse par un simple lavage. Il existe pour l’heure quatre couleurs - rose bonbon, violet, orange et blanc – qui s'applique aussi bien sur du blond platine que sur du noir corbeau. Chaque couleur, présentée sous forme de pastille poudreuse, est contenue dans une capsule rappelant un demi-ballon de football avec un design totalement épuré. Avant l’application, il ne faut surtout pas oublier de placer une serviette sur les épaules pour ne pas tacher les vêtements. Ensuite, au moment de la pose, les gants sont de rigueur, car ça reste une coloration. On prend ensuite la pastille et on la frotte sur les cheveux pour les imprégner de la couleur. Selon les envies, on applique la couleur sur les pointes ou sur toute la chevelure pour un total look (si vous êtes fan de l’extravagance à la Nicky Minaj).

 Le rendu final

Le Color Bug donne du corps aux cheveux, ils sont comme maquillés. En plus, ils ne risquent rien, car le Color Bug est totalement inoffensif pour la fibre capillaire étant une coloration douce.

 Kevin Murphy : un avant-gardiste

Kevin Murphy fait partie du cercle très ferme des coiffeurs de stars. Son carnet d’adresses regorge de coordonnées de grandes célébrités et, bien évidemment, de mannequins. Il est notamment à l’origine de la tendance coiffure wavy sortie de plage.

 Acquérir son Color Bug

On se rend au Bon Marché à Paris et on prévoie la coquette somme de 18,50 euros pour une couleur. Mais ce prix élevé est compensé par le fait que la pastille est réutilisable.