Des scientifiques confirment que le gène roux est apparu à cause d'un manque de soleil

Le 04/09/2014 à 09h32 - Infos coiffure

Des scientifiques espagnols viennent de confirmer que le "gène roux" (V6OL allele) est apparu sur terre il y a 50 000 ans, probablement suite à des mouvement migratoires venant d'Afrique vers les pays du nord, au climat plus froid et à l'ensoileillement moindre. Le fait que l'exposition de ces personnes soient moins exposées à la vitamine D (produite par réaction au contact du soleil) a engendré une mutation génétique de la peau et des cheveux afin que ceux-ci captent les moindres rayons de soleil plus facilement, et puissent les transformer en vitamine D. 
Cette étude vient en compléter une autre publiée par le laboratoire ScotlandsDNA project en 2012, qui a permis de démontrer que les populations d'origine Celtes devaient en grande partie la présence du gène roux au climat. Les experts croient en effet que le climat nuageux de l'Irlande a engendré une mutation génétique, afin que les personnes vivant sur ces terres aient une facilité plus importante à absorber les rayons du soleil, et donc de permettre au corps d'absorber davantage de vitamine D. 
L'étude a porté sur plus de 1000 personnes porteuses du gène en Espagne. Il est intéressant de noter que 10% de la population Irlandaise dispose du gène roux, 20 millions de personnes sont concernées en Grande Bretagne, et que globalement, il y a une prédominance du gène roux dans tous les pays de l'Europe de l'Est. 
Il est important de rapeller que les roux sont particulièrement sensibles face au soleil. Il est donc important de bien se protéger à chaque exposition au soleil, faute de quoi des conséquences importantes sur la santé peuvent en résulter...
Gene roux manque ensoleillement