Encore un nouveau cas d'allergie à la coloration, à Dijon !

Le 28/02/2015 à 09h37 - Expert Zone

Un nouveau cas d'allergie à la coloration a été décelé à Dijon. Cette mère de famille de 32 ans a en effet été victime d'une réaction allergique grave à une coloration pour les cheveux achetée en grande surface... Nous ne cesserons de le répéter, mais les colorations sont un acte dangereux, qui doivent être effectuées chez un professionnel qui prendra toutes les précautions nécessaires pour que cela ne dérape pas... Aujourd'hui, elle raconte et se livre pour que cela n'arrive pas à d'autres !

Allergie coloration


"C’était franchement affreux et très choquant" confie Candice, 32 ans, 2 semaines après que l'allergie se soit déclenchée. Elle est d'ailleurs à peine remise de cette épreuve, et parle avec une voix encore peu assurée. Cela faisait pourtant 7 ans que la jeune femme se faisait ses couleurs elle même chez elle. Et comme a son habitude, elle achète la même marque de coloration noire et demande à une amie de l'aider à la poser. Le lendemain matin, elle se réveille et n'arrive plus à ouvrir l'oeil droit. Elle demande donc à son mari si il y a quelque chose d'anormal. Son mari, horrifié, n'a su quoi lui répondre mis à part "regarde-toi dans une glace". 
"J’ai hurlé devant ma glace. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Ça n’a pas arrêté d’enfler, je n'arrivais même pas à voir à deux mètres de distance. Je me suis sentie démunie." confie la jeune femme encore sous le choc. Elle file donc tout droit aux urgences, ou un médecin lui prescrit un traitement à base de collyre corticoïde et de corticostéroïde de synthèse. Pendant plusieurs jours elle gardera les séquelles de cette réaction allergique, avant que son visage ne retrouve un aspect normal. 

La jeune femme a contacté le fabricant du produit, qui devrait revenir vers elle dans les jours à venir. Elle cherche à tirer la sonnette d'alarme pour que cela n'arrive pas à d'autres, et n'exclut pas une action en justice contre la marque qui produit la coloration. Affaire à suivre. 


Source : https://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2015/02/28/defiguree-par-un-colorant-pour-cheveux