Enfin un réseau de collecte de cheveux pour personnes atteintes du cancer en France !

Le 29/06/2015 à 18h57 - Expert Zone

Solid'hair. Le nom est tout ce qu'il y a de plus équivoque... Et ce sont nos confrères du Parisien qui nous relatent la belle hirsoire... En effet, nous vous parlons depuis un petit moment des réseaux de collecte de cheveux qui existent en Belgique, aux Etats-Unis ou encore au Canada. Une initiative qui intéresse fortement les coiffeurs, mais qui malheureusement n'existait pas en France... mais c'était sans compter la détermination de Sophie Bouxirot, une jeune femme qui travaille dans le domaine de la coloration, et qui vient de créer en France le premier réseau de collecte de cheveux à destination des personnes atteintes du cancer. 

"Je n’ai pas coupé mes cheveux pendant un an et demi. Et au moment de retourner chez la coiffeuse, je me suis dit que je pourrais faire un don. Mais je me suis aperçue qu’il n’existait en France aucune structure qui le permettait ! Je me suis dit qu’il fallait essayer de lancer la même chose en France" déclare la jeune mère de famille. Il n'en fallait pas plus pour que la jeune femme prenne le taureau par les cornes, et décide de développer son propre réseau de collecte ici en France. Solid'hair, c'est le nom qui sera retenu pour cette association. Mais le plus dur restait à venir. en effet, la jeune femme avait en tête de faire créer des peruques pour les malades, par de grands protésistes capillaires. Mais elle se heurte rapidement à un obstacle : le temps de travail des protésistes doit être rémunéré, et la main d'oeuvre pour ce type de produits coûte cher. Elle se décide donc à contourner le problème, et à monter un réseau de revente des cheveux aux protésistes, qui sont très intéressés pour se fournir en cheveux de qualité auprès de la jeune femme. L'argent récolté quand à lui sert intégralement à l'achat de perruques à destination des personnes malades. 
Aujourd'hui, elle a déjà recruté un salon qui lui envoie ses cheveux régulièrement. Et espère bien en recruter rapidement de nombreux autres, afin d'assurer la montée en puissance de son réseau de collecte. Cathy, la gérante d'un salon de coiffure à Us déclare "’est une très belle démarche. De toute façon, nous jetons les cheveux d’habitude. Alors autant les utiliser. La seule difficulté c’est qu’il faut un minimum de 20 cm et que ce n’est pas si fréquent.". 

Une magnifique démarche qui méritait d'être soulignée... Si jamais vous souhaitez rejoindre le réseau, nous vous invitons à contacter Sophie par mail ([email protected]), ou à les contacter au travers de leur page Facebook