Eric Pfalzgraf

Le 30/07/2010 à 15h45 - Infos coiffure

Eric Pfalzgraf, vous connaissez ? En moins de 20 ans, ce coiffeur a su s’imposer comme mastodonte du secteur de la coiffure. Tout a commencé en 1997 avec l’ouverture de son premier salon de coiffure Coiffirst. Depuis, Eric Pfalzgraf a bien développé son affaire : 17 salons dont 7 à l’international, pour plus de 400 employés, et un service de coiffure à domicile. Non content de cette réussite, Eric revient sous le feu des projecteurs ces dernières semaines, avec l’officialisation de sa participation à l’émission « L’espoir de l’année » sur M6, téléréalité qui fera participer de nombreux coiffeurs. Retour sur une des belles success story du mon de la coiffure en France.

Depuis l’ouverture de son premier salon de coiffure en 1997, en plein cœur de paris (rue Montorgueil), Eric Pfalzgraf a effectué un sacré bout de chemin. Il a surtout su relever un sacré défi : comment monter un salon de coiffure à Paris sans pour autant copier ce qui se fait déjà ? Le strasbourgeois d’origine a tout simplement très bien travaillé son concept : décoration vintage et emplacements d’exception. Le positionnement de ce concept est également étonnant : « plus déco que coiffure, plus mode que technique ». Interdiction pour ces employés de pratiquer des coupes courtes et les effilages : Eric Pfalzgraf ne jure que par le glamour des cheveux longs. Les couleurs trop marquées sont également proscrites, place aux effets naturels. On citera en exemple ses balayages biens connus à Paris, qui donnent l’impression d’un reflet de soleil.

Concernant les salons, chaque emplacement a sa propre identité. Comme le précise Eric Pfalzgraf : « Coiff1rst s’est construit autour d’un service, d’un accueil et de techniques standardisées. Avec, au centre, une certaine vision de la beauté : celle d’un glamour naturel. À partir de ce socle commun, l’enseigne laisse à chaque collaborateur la possibilité d’exprimer son goût et son talent. Il y a donc autant de salons Coiff1rst qu’il y a de personnalités chez les coiffeurs... et de catégories de cliente. ». Et également autant de prix que de salons… Fait étonnant, chaque salon propose des tarifs différents. Le prix d’une coupe-brushing varie ainsi de 45 à 90 euros, en fonction du salon. On l’aura bien compris, une ligne de conduite unique semble aller à l’encontre du mode de pensée du coiffeur…

coiffirst-eric-pfalzgraf

La question se pose tout de même quand à la survie des salons lorsque son créateur s’arrêtera de travailler. On ne peut s’empêcher de penser quand on voit la personnalité du coiffeur, à la suite. Sommes nous en présence d’un Franck Provost, d’un Alain Afflelou ou d’un Steeve Jobs ? Eric Pfalzgraf s’en défend : « Jamais une cliente ne réclamera Eric Pfalzgraf pour se faire coiffer. Elle lui préfèrera le coiffeur qui saura lui convenir, tant en fonction de ses affinités que de son budget. ».

Ces dernières semaines, Eric Pfalzgraf semble revenir sur les devants de la scène. En effet, le coiffeur a officialisé sa participation en tant que juré de l’émission « L’espoir de l'année », dont nous avons précédemment parlé. Cette émission, proche de top chef dans son déroulement, proposera en effet un concours entre des corps de métier très différents. Les coiffeurs y seront dignement représentés (on pense notamment à Sabou, une des finaliste et membre de MeilleurCOIFFEUR.com, mais qui n’a pas le droit de dévoiler une seule information sur l’émission…). Un retour sous les feux des projecteurs, qui ne devrait pas passer inaperçu au niveau de la fréquentation de ses salons…