Explication : pourquoi cette photo a-t-elle été publiée ?

Le 17/03/2016 à 16h57 - Infos coiffure

Ce matin, nous avons publié sur MeilleurCoiffeur un article relatant une sale affaire qui s'est déroulée du côté de Lisieux, concernant un salon de coiffure qui a été attaqué en justice par une cliente après que celui-ci lui aurait "massacré" sa coupe de cheveux. Une nouvelle qui a bien vite soulevé les quolibets des coiffeurs, mettant en cause la véracité de l'article, ce principalement à cause du peu d'informations présentes dans l'article. 

Nous n'avons pas pour habitude de nous justifier sur nos choix éditoriaux, mais la news ayant pris une telle ampleur, il est nécessaire pour nous de nous exprimer, afin d'expliquer le pourquoi du comment, et les conclusions à tirer de la publication malheureuse de cet article... 


Quelle est la source de l'article ? 

L'article a été publié pour la première fois en 2013 sur le site du journal local Le Pays d'Auge. Une actualité qui date un peu, je vous l'accorde. L'article originel ne fait pas état de plus d'informations que celles que nous avons relatées sur MeilleurCoiffeur.com, comme vous pourrez en en juger par vous même en le lisant


Pourquoi publier cet article maintenant ? 

Tout simplement, parce que nous avons été assez surpris par une publication d'une nouvelle par le salon de coiffure (à priori sympathisant de l'UNEC a en voir sa photo de profil avec le fameux "j'aime mon coiffeur", et les diverses informations relatives à l'UNEC partagées sur la page fan du salon), qui met en avant cette photo accompagnée du texte "Si à l'avenir vous ne voulez pas ressembler à ça en sortant de chez le coiffeur, poussez la porte de votre salon de coiffure préféré pour signer la pétition pour le maintien du Brevet Professionnel à l'installation."

La publication en question : 



Cette publication nous a intrigué, ayant rarement vu un coupe de cheveux aussi râtée. Nous vons donc recherché la provenance de la photo originelle, et oh surprise, un journal sérieux (Le Pays d'Auge, journal local au même titre que le Paris Normandie ou L'Indépendant) a été le premier à relayer cette information, en accusant ouvertement le salon de coiffure qui est selon le journal responsable de cette horreur. 
Ni une ni deux, nous avons sans réfléchir décidé de publier cette actualité, celle-ci ayant selon nous tout à fait sa place sur notre site, la mission que nous nous sommes fixés étant de devenir la première source d'information du monde de la coiffure. Et c'est ici l'erreur que nous avons faite


Mais qu'en est-il réellement de cette photo et de cette histoire ? 

L'explication du pourquoi de cette photo nous vient d'une membre de l'excellent groupe professionnel "Le club des coiffeurs sur Facebook" une fois de plus :



Pour la faire courte : le coiffeur a bien fait son boulot, la cliente a merdé en jouant les apprentis sorciers, elle l'a payé de ses cheveux. Mais a essayé de rejeter la faute sur le coiffeur pour tirer un peu d'argent de la situation. Banal, et surtout très vite repéré par nombre d'entre vous dans les commentaires... 


Alors, qu'en conclure au final ? 

La conclusion est simple, les acteurs de ce bad buzz auraient du vérifier leurs sources, que ce soit le journal le Pays d'Auge qui accuse le travail des coiffeurs sans vérifier les dires du salon qui a coiffé la jeune femme, ou MeilleurCoiffeur qui aurait dû se renseigner avant de relayer l'information

C'est une erreur de notre part d'avoir relayé cette information grave, mettant en cause le professionnalisme des coiffeurs sans pour autant la vérifier, et c'est pourquoi nous tenons à nous excuser si des salons de coiffure se sont sentis blessés par cette publication.