Jacques Dessange se retire de la coiffure

Le 05/04/2010 à 10h23 - Expert Zone

La nouvelle est tombée le 31 Mars dernier, Jacques Dessange, fondateur du groupe Dessange vient de se retirer définitivement du monde de la coiffure. Après avoir implanté la fameuse notion de "coiffé décoiffé" auprès du grand public, ce grand monsieur se retire définitivement des salons de coiffure en revendant ses dernières parts du capital du groupe. Retour sur la nouvelle business du monde de la coiffure en Mars...

Le groupe International Dessange, présent dans plus de 36 pays a su se positionner en tant que grande société de la coiffure mondiale. Avec près de 1000 salons dans le monde (franchises inclues), et des marques de renommée internationale telles Camille Albane, Dessange ou Moreno, le fondateur du groupe a décidé de tirer sa révérence en revendant au fond d'investissement OFI Private Equity les 21,61% des parts qui lui restaient pour la somme de 17 millions d'euros. Cette acquisition minoritaire par le fond d'investissement fait suite à une première entrée dans le capital du groupe Dessange en Juillet 2008. Le fond d'investissement avait à l'époque acquis 65% du capital. " Cette opération s′inscrit dans la continuité de notre investissement initial réalisé en juillet 2008 dont l′objectif était d′assurer une transition managériale et actionnariale en douceur. Je tiens à saluer la réussite de l′entrepreneur Jacques Dessange qui a de lui-même choisi de transmettre le capital et le management de son entreprise. Les franchisés du groupe, les collaborateurs et dirigeants de Dessange International et nous même nous associons pour souhaiter à Jacques Dessange une retraite heureuse et bien méritée.". Ce rachat valorise le groupe Dessange à 80 millions d'euros.

Il est tout de même à noter que la famille Dessange garde pour le moment un pied dans le groupe, Benjamin Dessange, le fils du fondateur, restant à son poste de président du directoire. OFI Private Equity se félicite de cette opération, et entend "poursuivre le développement du groupe à l'international et par croissance organique", a déclaré à Reuters Jean-François Mallinjoud, directeur-associé à la société d'investissement.

Reste à savoir comment la transition va être acceptée par les employés et les franchisés du groupe. La réponse à cette question dans quelques mois...

Articles recommandés

  1. Jean Marc Maniatis dans Carré viiip Jean Marc Maniatis dans Carré viiip
  2. Devenez l'égérie de Jean Louis David Devenez l'égérie de Jean Louis David
  3. Coupe de cheveux Dessange Coupe de cheveux Dessange
  4. Coupe de cheveux Franck Provost Coupe de cheveux Franck Provost