Les salariés des salons de coiffure sont-ils bien payés ?

Le 28/01/2023 à 13h13 - Infos coiffure

Tout le monde est d'accord sur une chose : la coiffure est un métier passion ! Mais peut-on bien vivre de sa passion ? Si l'enthousiasme est de rigueur en début de carrière, et heureusement, les choses se gâtent généralement au fil des années. Travail le samedi et horaires qui débordent, pénibilité des tâches et douleurs physiques, salaires qui ne décollent pas... la désillusion prend parfois le pas sur la passion. Et même si c'est un métier plaisir, la coiffure reste un métier difficile, qui mériterait une rémunération un peu plus conséquente pour rester attirante.

« Ce métier c'est une passion, mais au vu du manque de considération, de la pénibilité, et des salaires pas très attractifs, je ne conseillerai pas à ma fille de se lancer dans la coiffure ! »

Salaires minima des emplois de la filière technique de la coiffure

Les salariés de la coiffure sont-ils assez payés ? Cela dépend des différents facteurs tels que la localisation géographique, le niveau d'expérience et de compétence, la taille de l'entreprise, etc... mais la coiffure fait partie des domaines où les salaires restent relativement bas. En début de carrière, un salarié de niveau 1 sera payé au smic, soit environ 1700 euros brut (1350 euros net). Avec la crise économique et l'inflation, difficile de dire qu'un tel salaire est suffisant, même si il est le lot de nombreux français.

L'évolution de la grille tarifaire selon les niveaux et les échelons est relativement faible. Au niveau 2, vous pourrez prétendre à un salaire minimal net de 1750 à 1950 euros Brut, pour un poste de coiffeur/technicien hautement qualifié, ou assistant manager. Au niveau 3, les salaires deviennent plus intéressants, mais ne sont pas accessibles à tous les salariés dans une carrière : un poste de manager par exemple, qui pourra être payé entre 2000 et 3000 euros brut.

Les primes d'ancienneté ne changement pas énormément la donne : 34 euros après 5 ans, 60 euros après 10 ans, et 93 euros après 15 ans de travail.

Les salons de coiffure, parmi les professions les moins rentables

Les patrons pas assez généreux ? Quand on est salarié, et qu'on s'estime mal payé, on se tourne vers son patron... mais peuvent-ils vraiment faire mieux ? Ce n'est malheureusement pas toujours possible, certains gérants ayant même du mal à se verser un salaire avant plusieurs mois d'activité. La gestion d'un salon n'est pas chose aisée, et les gérants ont souvent la vie toute aussi difficile que leurs salariés, avec en plus, les charges à payer, les loyers, les emprunts à rembourser, et les angoisses de la vie d'entrepreneur à gérer.

« Le monde de la coiffure à bien changé en 20 ans. Les salariés sont devenus plus exigeants, à tort ou à raison. Et les contraintes de plus en plus grandes pour les patrons. En tant qu'employeur j'ai préféré tout vendre pour ne plus subir... »

D'après les chiffres de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), parus fin 2022, le résultat net moyen pour un salon de coiffure est de 22 951 euros, en bonne position dans le top 10 des professions... qui gagnent le moins.

Articles recommandés

  1. Trop de salons de coiffure en France selon l'UNEC Trop de salons de coiffure en France selon l'UNEC
  2. Qu'est-ce que le Tie and Dye ? Qu'est-ce que le Tie and Dye ?
  3. Devenir coiffeuse à domicile Devenir coiffeuse à domicile
  4. Coiffeur visagiste Coiffeur visagiste
  5. Brèves de coiffeurs Brèves de coiffeurs
  6. Coiffeur pour femmes voilées Coiffeur pour femmes voilées