Mon salon de coiffure est en péril, qu'en avez-vous pensé ?

Le 21/02/2015 à 17h41 - Expert Zone

Ca y est, la première diffusion de l'émission "Mon salon de coiffure est en péril" a été diffusée. Une diffusion qui était très attendue par les coiffeurs, et qui a rempli toutes les attentes. En effet, si nous n'avons que peu de surprise vis-à-vis de l'émission et de son concept, la réalisation et la prestance de Eric Pfalzgraf ont su porter le crochet pour l'amener au niveau des attentes des téléspectateurs. 

Mon salon de coiffure est en péril


Le concept a été éprouvé dans pas mal de secteurs d'activité, et a aujourd'hui été porté dans le monde de la coiffure. Un concept simple, mais qui a fait ses preuves : un salon en péril, des clients qui le délaissent. Une situation périlleuse pour le gérant, qui ne voit plus comment joindre les 2 bouts. Éric arrive dans le salon, dresse l'état des lieux, mais surtout apporte sa vision et sa touche pour permettre aux gérants de se remettre en question, et de redresser la barre. S'en suivent des formations sur la technique (notamment les chignons et les colorations type tie and dye), mais également des travaux dans le salon pour le remettre dans les normes de ce que peuvent attendre les clients ou encore un plein de produits fait par L'Oréal Professionnel, qui sponsorise d'ailleurs l'émission avec sa coloration INOA. Bien entendu, les difficultés de remise en question font partie intégrante de l'émission, de même que les pleurs et au final, les remerciements pour le travail accompli. 
Au final, ce qui est intéressant dans cette émission, ce n'est pas forcément le concept qui a été vu et revu, mais plus le fait que pour la première fois sur TF1, on parle de coiffure sur une tranche horaire à forte audience. De plus, l'approche qui est donnée à ce crochet est vraiment intéressante, voire innovante. En effet, dans ce genre d'émission, on a l'habitude de voir des fortes personnalités qui viennent ruer dans les brancards (à l'image de Philippe Etchebest sur M6 pour son crocher Cauchemar en cuisine, ou de Pascal dans Pascal de grand frère). Éric a bien tenu les rennes de son émission, et a su s'imposer et faire prendre conscience sans pour autant tomber dans le côté "père Fouettard". On est clairement dans l'accompagnement et l'aide à la remise en question. Du coaching en quelques sortes, mais fait de manière intelligente. Un accompagnement qui a l'air de porter ses fruits même sans la puissance médiatique qui va autour. Éric, que j'ai vu hier pour une coupe dans son salon Coiffirst, me disait qu'il avait eu au téléphone les gérants du salon, et que juste la nouvelle approche et le nouveau design du salon leur avaient permis de redresser la barre, sans encore profiter de l'exposition médiatique liée à la diffusion du crochet. 

Au final, cette émission est une réussite. Bien entendu, on tombe dans les "clichés" propres à ce type d'émission, mais l'approche d'Éric et sa volonté de coacher plutôt que de taper sur les doigts apporte une dimension des plus intéressante. Un grand bravo donc à Eric Pfalzgraf, et la société de production Shine pour ce projet, vraiment une belle réussite ! Nous ne pouvons que vous inviter à regarder le replay de Mon salon de coiffure est en péril pour vous faire votre avis !