Mondial Coiffure Beauté 2016 : un franc succès !

Le 12/09/2016 à 13h39 - Expert Zone

Ca y est, le Mondial Coiffure Beauté vient de fermer ses portes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette édition 2016 a tenu ses promesses, tant en tant de programmation artistique que d'exposants apportant leur lot de nouveautés sur le salon. En effet, selon les attentes des organisateurs, entre 35 et 40 000 participants s'étaient donné rendez-vous cette année. Reste à voir ce qu'il en est de la comptabilisation finale, mais une chose est sûre, les allées étaient bien pleines hier... 




Un programme artistique qui tient ses promesses

Le point vraiment primordial d'un salon professionnel de coiffure, c'est son programme artistique. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les participants étaient gâtés sur ce point. La grande scène a accueilli de nombreuses stars, et sa nouvelle organisation (la scène sur la droite du hall, alors que celle-ci était au fond lors de la précédente édition) a donné un cachet supplémentaire à cette salle, en établissant plus de proximité entre les spectateurs et les coiffeurs venus faire leur show. 
Mais le vrai programme artistique se trouve selon nous, pour cette édition 2016, directement sur les stands des exposants. En effet, nous n'avions pas eu cette impression l'année dernière, mais cette année, il nous semble que l'effort a été mis sur les shows sur les stands, pour le plus grand plaisir des participants, qui arpentent les allées et ont le plaisir de se faire happer par les nouvelles techniques présentées sur les stands. 

Une mention spéciale à Bleu Libellule, distributeur exclusif d'OLAPLEX, qui cette année encore a mis le paquet pour faire la promotion de ce produit révolutionnaire. Si l'année dernière le lancement du produit sur le Mondial avait pu être quelque peu "eclipsé" par le lancement de produits vantant les mêmes qualités chez la concurrence, le paquet a été mis pour Bleu Libellule cette année, en offrant à OLAPLEX une scène artistique dédiée (rez-de-chaussée, juste à côté de la scène des workshows). Et pour faire vivre cette scène, quoi de mieux que de proposer les shows de 2 super stars de la coiffure, à savoir le célébrissime Guy Tang (le coiffeur coloriste au million et demi de followers sur Instagram), ainsi que la très charismatique Tracey Cunningham (coiffeuses des stars à Hollywood). Des shows d'une grande qualité, et surtout, un incroyable pouvoir d'attraction de ces deux coiffeurs auprès des jeunes, ce qui a permis à OLAPLEX de s'inscrire durablement dans les esprits comme "la marque qui a fait venir Guy Tang sur le MCB". Chapeau bas !




Des exposants ayant répondu présents

Chaque année, c'est la grande question qui se pose à l'arrivée du Mondial : quels seront les exposants. Et cette année, presque toutes les marques ont répondu présentes. Niveau stands, l'ex GDC était présent, à l'exception notable de L'Oréal et de ses marques, qui ont préféré faire l'impasse cette année (tout en sponsorisant tout de même certains shows). Le champ était ainsi libre pour Eugène Perma, Schwarzkopf, Revlon ou encore Wella pour présenter leurs nouveautés. Une mention spéciale pour deux acteurs qui nous ont ravis de stands magnifiques : Eugène Perma et Revlon. Les deux stands étaient tout simplement magnifiques dans leur conception, et cela s'est ressenti sur la fréquentation. 
Niveau vente en revanche, le bilan semblait un poil plus mitigé en début de salon, mais la mi-journée a su renverser la tendance, et donner la part belle aux grossistes et autres marques vendant sur le salon. En effet, la nouvelle organisation de la circulation sur le salon (entrée par le bas, revente au premier étage) a quelque peu bousculé les habitudes. Mais les GENERIK, Bleu Libellule, et autres La boutique du coiffeur ont vu leurs allées se remplir à la mi-journée pour finir sur une journée très positive. 




Quelles sont les grandes tendances que nous avons pu observer au Mondial ?

Nous ne parlerons pas ici de tendance artistique, n'ayant pas la légitimité de nous exprimer sur ce sujet. Mais en revanche, nous allons vous parler de tendances au niveau des produits. Depuis quelques années, nous avons pu observer un désaffecte certain des coiffeurs pour les marques à "distribution massive", recherchant plutôt des marques avec une relation plus proche de leur clientèle. Et il semblerait que le marché ait décidé de répondre à cette attente. En effet, nous avons pu observer, chose nouvelle, une multiplication des "petites marques" qui adoptent leur stratégie commerciale en optant pour une relation plus proche et plus personnelle avec leurs clients. Ainsi, nous avons eu le plaisir de découvrir une pléthore de nouvelles marques comme IDENTIK, qui lancent de nouvelles gammes en distribution exclusive afin de répondre à ces attentes des clients. Un mouvement de marché des plus intéressants !



La barbe a également été mise à l'honneur. Si l'année dernière l'offre était relativement faible niveau produit, avec uniquement Men's Stories et American Crew de représentés, cette année, nous avons pu découvrir pas moins d'une dizaine de nouvelles marques de produits pour hommes, à l'image de Taylor (dont nous vous reparlerons plus tard), ou de O'Barbershop qui étoffe, pour notre plus grand plaisir, sa gamme de semaines en semaine (la marque a annoncé il y a quelques avoir décroché la distribution exclusive de la marque Reuzel en France). Le marché se structure donc sur les produits pour hommes !




Au final, que penser de cette édition 2016 ? 

Et bien une fois de plus, Standing Events a relevé le défi avec succès. Depuis que l'UNEC a pris le parti de changer d'organisateur (déboutant Com Exposium au profit de son concurrent Standing Events), le salon a regagné ses lettres de noblesse. Les décisions ont été judicieuses (retour porte de Versailles, entrée gratuite...), et la société de Christophe Gabreau récolte aujourd'hui les fruits d'un travail de fond enclenché il y a maintenant 3 ans. 
Nous avons pris un plaisir sincère à arpenter les allées du salon, et à discuter avec les acteurs qui font de ce secteur d'activité un milieu unique. Un grand bravo donc à Christophe, Vincent, Elfi (qui n'était malheureusement pas présente, mais qui nous a bien manqué...), Adélaïde et à toutes les autres personnes qui ont fait de ce salon un vrai succès. Vivement l'année prochaine, et le hall 1 (45 000 mètres carrés contre 25 000 cette année) !