Un coiffeur tue son braqueur en lui lançant un pavé...

Le 18/01/2017 à 11h48 - Expert Zone

C'est en Belgique que cette affaire se passe, et elle a ému plus d'une personne. Un coiffeur de la ville de Charleroi comparaissait devant le tribunalcorrectionnel pour avoir tué illégalement un voleur de 24 ans. L'accusé avait surpris le voleur en train de fracturer la voiture d'un de ses clients, il lui avait lancé la première chose qui lui était tombée sous la main (un pavé), blessant mortellement le voleur. 

En 2013, Hamid C., un coiffeur de la ville de Charleroi avait surpris en flagrant délit un voleur de 24 ans en train de fracturer la vitre de la voiture de l'un de ses clients. Selon un témoin, le jeune homme de 24 ans aurait exhibé un couteau et tenté de poignarder le coiffeur. Le coiffeur avait pris la fuite, poursuivi par son assaillant, avant d'empoigner un pavé le touchant à la tête. Blessé, le voleur est mort quelques jours plus tard à l'hôpital. 
"Le prévenu a agi comme tout bon citoyen en voulant stopper un crime qui était en train de se commettre. Qui plus est, il esquive des coups de couteau et lance un pavé sans penser une seconde qu’il pouvait tuer son adversaire. Selon moi, il convient de requalifier les faits en coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner et de retenir l’excuse de provocation. Car la victime s’est placée elle-même dans la situation qui a provoqué son décès" a plaidé la défense. 

Le jugement sera rendu le 13 février