Impôt sur les sociétés : le gouvernement allège la facture pour les salons de coiffure !

Par Thibaut Le Pellec, le 24/08/2016 à 13h47 - Expert Zone

Enfin une bonne nouvelle en cette rentrée 2016 pour les professionnels. le gouvernement Hollande, qui jusqu'à présent s'était fixé pour mission d'assommer les ménages et les entreprises avec des taxes supplémentaires, a décidé de faire un pas en direction des créateurs d'entreprise, et plus particulièrement des TPE et des PME en accordant une baisse de l'impôt sur les sociétés.

En effet, aujourd'hui, la fiscalité de l'impôt sur les sociétés se compose comme suit :
- 15% d'IS pour les premiers 38 000 euros de bénéfice
- 33 1/3% pour tout ce qui dépasse 38 000 euros de bénéfice
Le gouvernement a donc décidé de créer une nouvelle tranche dans l'imposition sur les sociétés, qui consistera à taxer à 28% les bénéfices compris entre 38 000 euros et 7,6 millions d'euros. Une bonne nouvelle pour les 700 000 TPE et PME concernées, qui gagnent ainsi 5,3 points d'impôt sur cette tranche nouvellement créée. Tous les bénéfices supérieurs à 7,6 millions d'euros seront quand à eux taxés à 33 1/3 %, comme c'est le cas actuellement. Le coût de cette réforme de l'IS se chiffre en centaine de millions d'euros "redistribués" aux entreprises (enfin, redistribués... non collectés serait une terminologie plus juste). 

Si cette réforme est plutôt bien accueillie de la part des entreprises, le MEDEF dénonce quand à lui "une demi-mesure complexe qui ne traite pas les urgences". Matignon rétorque qu'il s'agit d'une premier pas vers une harmonisation généralisée à 28% de l'IS pour toutes les entreprises. Nous y voyons un premier pas vers un retour à la normale du taux d'imposition, plus harmonisé avec celui des autres pays d'Europe (pour rappel, la France a le taux le plus haut, avec 33 1/3%, contre par exemple 12,5% en Irelance).