Interview des gérants du salon à 1 euro la minute

Le 02/01/2015 à 10h31 - Expert Zone

Souvenez-vous, nous en parlions il y a quelques semaines. Un salon avait créé la polémique en proposant des coupes de cheveux facturées 1 euro la minute, quelle que soit la durée de la prestation. Si certains d'entre vous avaient été convaincus par l'idée, d'autres en revanche ont été tout à fait réfractaires à cette idée, principalement pour des raisons de lien social qui se dégrade dans les salons proposant ce type de prestations. Aujourd'hui, nous recevons Emmanuelle et Philippe, les 2 fondateurs du salon Manuelle C. à Brest, qui s'expliquent sur leur choix.

Salon coiffure 1 euro la minute


"Le bar à chignon existe déjà, mais je ne suis pas sûre qu'on avait déjà inventé le bar à coiffage" déclare le co-gérant du salon, Philippe Tallec. En effet, depuis mi-novembre, ce coiffeur et sa fille Emmanuelle proposent un concept des plus inatendus dans son salon : "Le principe est simple. Une personne veut s'apprêter pour partir en soirée ou même pour la journée. Elle vient au salon et en dix minutes, elle repart avec une coiffure allant avec sa tenue."
Mais l'innovation ne s'arrête pas là. En effet, la grande révolution dans le concept, c'est le mode de facturation des prestations. "Nous facturons à hauteur d'un euro la minute sachant, qu'en moyenne, un coiffage dure entre huit et douze minutes" déclare le gérant. Une idée qui a eu le temps de germer dans l'esprit des gérants, qui ont racheté le salon il y a un an et demi. "L'ancien propriétaire avait sa clientèle. C'est un salon haut de gamme. Nous voulions à tout prix conserver sa réputation.". Mais seulement, ce grand salon, situé juste à côté de la gare de Brest impose, et les gens n'osent pas franchir le pas de la porte. Il a donc fallu innover et proposer une offre tarifaire attrayante pour que les gens osent venir se faire coiffer dans le salon. 
"Nous sommes partis du principe que Brest était une ville étudiante, donc qu'il fallait cibler les jeunes". Partant de ce concept, les deux coiffeurs se mettent en quête de l'idée qui va révolutionner leur salon. Et celle-ci ne se fait pas attendre, et apparaît le plus simplement du monde pendant un repas de famille, lors d'une discussion avec son neveu : "Un jour, je leur demande s'ils n'avaient pas envie d'être beaux pour sortir le soir. Là, ils m'ont répondu qu'ils le souhaitaient mais qu'ils n'étaient pas prêts à mettre 50 € pour se faire coiffer, seulement pour la soirée.". Il n'en fallait pas plus pour qu'un nouveau concept de salon de coiffure naisse. 
"L'idée était de ne pas mettre de produits, juste utiliser la main-d'oeuvre, pour avoir un coût faible." indique le gérant. Au début ouvert seulement le Jeudi soir, le concept a été tellement victime de son succès que le 'bar à coiffage" est ouvert tous les jours de la semaine, à n'importe quelle heure de la journée. Il faut reconnaître que les besoins de coiffage sont nombreux : rendez-vous professionnel, rendez-vous galant... Les raisons ne manquent pas. "Et nous pouvons appliquer du vernis à ongle en même temps, pour quatre euros de plus"

Une idée intéressante donc, à retenir. En effet, les clients semblent ravis du concept : "c'est vraiment le bon plan de la coiffure. C'est du sur-mesure, et le coiffeur prend le temps de bien comprendre ce que nous voulons, avant de commencer à coiffer. C'est parfait pour les fêtes de Noël !" indique Lucie, une jeune femme venue se faire coiffer dans le salon pour les fêtes.