La FNC publie les résultats de son enquête sur la consommation de coiffure en France

Le 03/04/2013 à 08h00 - Expert Zone

En 2012, l’équipe de Coiffeur en France (membre de la Fédération Nationale de la Coiffure -FDC) et la version en ligne du magazine Cosmopolitan ont organisé une enquête commandée par la Fédération Nationale de la Coiffure. La participation à cette étude se faisait sur le site Cosmopolitan.fr pendant un mois. L’étude portait sur l’analyse des « comportements des consommateurs de coiffure ». Ci-après les conclusions.

FNC

fleche12 Méthodologie de l’enquête

Pour attirer le plus de participants à l’enquête, une campagne de promotion a eu lieu dans les salons Coiffeur en France. Les organisateurs ont également eu recours à des campagnes display et d’e-mailing à destination des internautes visitant le site Cosmopolitan.fr.

Au final, environ 1 million de personnes ont été mises au courant de l’enquête, 4 000 individus ont accepté d’y participer ce qui a donné lieu à la collecte de 2 000 réponses  complètes dont la majorité a été donnée par des femmes. C’est à partir de ces réponses que les conclusions ont été tirées.

 

fleche12 Conclusion 1 : Fréquence du recours à un salon de coiffure

La proportion de personnes fréquentant un salon de coiffure 2 à 5 fois tous les ans est évaluée à 60% des 2000 individus ayant correctement répondu au questionnaire. Cette proportion  vient confirmer les données de la moyenne nationale. Concernant la fréquence à laquelle le reste des personnes composant l’échantillon se rendent chez un coiffeur, 10% ont répondu une fois  par an et 30% y font un tour  6 fois par an. 50% des 2 000 individus choisissent de préférence des salons indépendants cependant que 30% préfèrent fréquenter des salons franchisés. Le reste avoue ne pas avoir de préférence.

 

fleche12 Conclusion 2 : Influence du prix

Dans environ 60% des questionnaires correctement remplis, on apprend que le prix est déterminant dans la décision de fréquenter de façon assidue les salons de coiffure. Parmi les autres raisons avancées, 20% déclarent ne pas être sûr du résultat qui les attend à la sortie du salon et 20% indiquent n’avoir aucune inspiration (la coupe à faire réaliser par exemple).

 

fleche12 Conclusion 3 : le coiffeur, pour une raison technique  

La majorité des répondants affirment recourir à un coiffeur par nécessité (certains traitements ne peuvent se faire à domicile). Très peu y vont pour s’offrir un moment de bien-être. Par exemple, 16% des personnes interrogées s’offrent une séance de coiffure lorsqu’elles ont le moral à zéro. Enfin, 7% ont recours à un coiffeur lorsqu’elles doivent se rendre à un évènement spécial.

 

fleche12 Conclusion 4 : l’effet coupe

Pour ce qui est des prestations, 80% confient la réalisation de leur coupe à un coiffeur tandis que 40% recourent à ce dernier pour une coloration.

 

fleche12 Conclusion 5 : les conseils du coiffeur

Enfin, on constate que les conseils des coiffeurs sont importants pour leurs clients.  Par exemple, 37% sont persuadés que le coiffeur doit-être consulté avant un changement de coiffure. À l’opposé, 22 % s’appuient sur les conseils de la toile avant de changer de coiffure. En outre, deux tiers des participants à l’enquête confessent faire abstraction  des coiffures des personnalités pour le choix de leur nouvelle coupe.